Naissance de la grande distribution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ère de la croissance extensive ou les trente glorieuses de la grande distribution !

La grande distribution procède du fordisme qui permet d'écouler autrement la marchandise vers le consommateur. Autrefois, l'ancien régime organisait cette rencontre acheteur vendeur au moyen de foires où distributeurs et producteurs se confondent. Avec la révolution industrielle à la fin du XVIII, l'éclosiondes négociants peut paraître un prémisse de la grande distribution d'aujourd'hui. Le taylorisme a favorisé la production de masse, et le fordisme, la consommation de masse. Le problème à résoudre alors reste géographique ( transports ) entre lieu de production et lieu de consommation. Le progrès en matière de conserverie notamment et l'éclosion de la bourgeoisie voient la naissance des premiersgrands magasins. C'est au XX ième siècle que la consommation s'envole avec les grandes innovations que sont l'électricité, le moteur à explosion... L'époque de ZOLA et du Bon Marché dans lequel Mouret énonce le principe de la marge faible pour un CA important n'est pas si lointaine dans la mesure ou ce même principe est toujours en vigueur avec la GD d'aujourd'hui, avec également les principes dedépersonnalisation de la vente par les étiquettes de prix, les vitrines ( le face-à-face vendeur/acheteur se substitue à celui du consommateur/marchandise ).

suite ci dessous après les pubs ...

Au début des années 60, le système économique fordien fait son apparition en France, notamment grâce aux prises de pouvoir de multinationales américaines dans les entreprises françaises et à l'effort dereconstruction d'après guerre. Le marché est alors immense ( seuls 35% des français disposent d'une automobile en 1963, 40% d'une machine à laver ). Le développement de la GD est indissociable de l'essor de la société de consommation. Le commerce organisé et concentré est présent dès 1960 à travers les succursalistes ( casino, la ruche picarde, guyenne et gascogne... ). Cependant, le petitcommerce de détail indépendant ( sédentaires et itinérants ) représente près de 65% des échanges." que sert de produire au rythme de la locomotive si l'on distribue au rythme de la brouette ? " L'état donne un coup de pouce à la GD par la circulaire Fontanet de mars 1960 qui interdit les pratiques restreignant la concurrence ( en effet les producteurs privilégient toujours les petits commerçants quireprésentent encore le gros de leurs ventes ). Le pouvoir des industriels se trouve ainsi réduit. Apparition des média et de la publicité. Le budget publicité a été quintuplé entre 1952 et 1972 en francs constants. Ainsi la relation producteur / consommateur, totalement dépersonnalisée, retrouve une forme en la marque. Le libre service est alors lancé. Le produit est standardisé " pré-vendu " par lacommunication de l'industriel. La conjugaison de la mobilité, l'exode rural, et de l'explosion des naissances ( 1960 - 1970 ) favorise la création de zones de chalandise. Les gens travaillent loin de chez eux, d'où l'achat d'un véhicule qui permet accessoirement de faire ses courses, de prospecter ( on parle de couple réfrigérateur / véhicule ). Cet environnement favorise l'essor de la GD ; c'est lacourse au prix et aux ouvertures de nouveaux points de vente. Le parc crois d'environ 10% par décennie pour arriver à 64% du poids total de la distribution. Le ticket d'entrée à la construction de points de vente est faible ; d'où l'explosion tant alimentaire que spécialisée ( sport etc… ). Dès 1970, la concurrence s'accroît dû au nombre de grandes surfaces. L'argument prix s'impose alors. La MDD( née en 1901 pour Casino ) est une clé du discompte ( alors qu'à l'origine elle est le résultat d'une intégration verticale ). En 1976, Carrefour se positionne en MDD 1er prix. C'est une démonstration de puissance et de désolidarisation des producteurs. Dès 1980, c'est la crise : Saturation du potentiel de croissance avec une baisse de la consommation ( choc pétrolier de 1973 ) et une part...
tracking img