Naissance de l'ordre des chevaliers tetoniques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Naissance de l’Ordre des Chevaliers Teutoniques
Les Etats latins nés en Terre Sainte

après le succès de la première croisade
ont durement ressenti le contrecoup de
la défaite de Hattin (1187)infligée aux
Francs (c’est le terme générique utilisé
pour désigner les Européens de Terre
Sainte) par Saladin. La perte de Jérusalem
et d’une cinquantaine de villes
et forteresses semble sonnerle glas de
la présence franque. Ce qui provoque
un sursaut en Europe : une nouvelle
croisade — la troisième — rassemble
de forts contingents sous la conduite
des trois plus grands souverainsd’Occident,
Philippe-Auguste, Richard
Coeur de Lion et Frédéric Barberousse.
Ce dernier conduit les Allemands,
nombreux à prendre la croix.
La mort accidentelle, en route, de Barberousse
incitecertains à rebrousser
chemin mais son fils Frédéric, duc
de Souabe, conduit les autres jusqu’au
Levant. Là, les croisés déjà arrivés ont
mis le siège devant Acre, position portuaire
clé qu’il fautreconquérir sur les
musulmans si on veut pouvoir
reprendre le contrôle du littoral.
C’est devant Acre que fut fondé le
premier établissement, modeste, de ce
qui allait devenir l’une des pluspuissantes
institutions de la chrétienté.
Selon la Narratio de primordiis ordinis
Theutonici (« Récit des commencements
de l’ordre Allemand »), rédigée
dans la première moitié du
XIIIe siècle, « àl’époque où Acre était
assiégée par l’armée des chrétiens et où
elle fut libérée des mains des infidèles
grâce à l’aide de Dieu, des hommes des
cités de Brême et de Lübeck, conduits
par le zèle de Dieu àaccomplir des
oeuvres de miséricorde, fondèrent pour
cette armée heureusement nommée un
hôpital, à partir d’une voile d’un de ces
navires que l’on appelle “cogge”, derrière
le cimetièreSaint-Nicolas ». C’est
donc une infirmerie de campagne,
sous la tente, que prend sous sa protec-
tion Frédéric de Souabe, qui charge
son chapelain de gérer la petite communauté
de volontaires...
tracking img