Naitre et mourir au xvii siecle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Réponse organisée :
Naître et mourir au XVIIe siècle :

Intro : Naître et mourir sous l’Ancien Régime dépend des conditions de vie
Dans une 1ère partie je parlerais des conditions de vie de la bourgeoisie sous l’Ancien Régime.
Dans une 2ème, des conditions de vie des femmes sous l’Ancien Régime.

I. Les conditions de vie sous l’Ancien Régime

Pierre Audouys est un bourgeois deprovince, à Anger, grâce a son papier mémorial il fait un tableau de la bourgeoisie de XVIIe siècle.
A ce siècle les pauvres et les bourgeois se distinguent les un des autres. Les bourgeois sont lettrés et instruit dans une école. Alors que les pauvres sont analphabètes et construisent leur éducation sans école. Il y a aussi des différences avec leurs rapport a la religion car plus le niveauintellectuel, et donc social car les pauvres n’on pas été instruit, est bas plus la religion est importante. 80% des livres sont religieux.
Le roi est oint (confère un caractère sacré), sacré et détenteur de miracle. La Conception Sainte de la Monarchie dicte au Souverain ses responsabilités envers le peuple. Elle imprègne tous les mécanismes du corps social.
Il y a plusieurs croyances mais lesprincipales sont la Catholicisme et le Protestantisme. Pour ces deux sortes religieux les religions et le sacré sont présent tout autour d’eux. Dans la vie de tous les jours, la croyance est omni présente : dans les repas, les naissances, les mariages, le travail, les fête, la mort.
Dans notre extrait Pierre Audouys parle de « baptême » et de « Dieu ».
L’Etat lui-même est saturé de Christianisme dansles actes les plus communs.
Il y a quand même des athées (non croyant), mais le plus grand nombre est croyant. Les figures de l’Athée et du Libertin, les contestataires d’idées ou de mœurs hantent l’Ancien Régime.
Au cour d’un règne personnel de 54 ans, Louis XIV, à su apporter à la France un immense prestige au sein de l’Europe. Malgré les guerres et les crises financière, celui qu’on a appeléle Roi Soleil s’est toujours efforcé de protéger le royaume et de l’enrichir.
Grâce au Colbertisme et au Mercantilisme les Nations se sont enrichies grâce au commerce extérieur.
Les premières années les filles et les garçons vivent ensemble avant d’être séparés. Les jeunes garçons noble et bourgeois quittent la famille pour se préparer à leur futur au service d’un Grand, dans une académiemilitaire ou au collège. Les filles restent au domicile ou sont envoyées au couvent. Les enfants paysans, filles et garçons, aidaient leurs parents aux champs.
La plus part du temps les enfants ruraux s’installent en ville pour fonder ou reproduire des dynasties urbaines stables. Ils ne reviendront au pays qu’en cas d’échec ou si ils peuvent revenir en carrosse. Les citadins restent en ville etperpétuent la lignée.
Paris était déjà la capital de la France, les bourgeois y avaient plus d’autorités que ce de province. Mais ils étaient tous respectés. Qu’ils soient de Paris ou de province, les notables se faisaient appeler « maître » car ils étaient éduqués.
Les riches avaient besoins de protéger leurs fortune pour cela ils utilisaient un papier mémorial, une sorte de journal intime recensantles naissances, les mariages, les morts dans la famille. Il est transmit de génération en génération. C’est un historique de la famille. Il ne sera transmit qu’au fils aîné et a ses descendant masculin. Sauf si la famille ne comporte que des filles. Dans un tel cas la fille aînée a le devoir de transmettre ce papier mémorial à son fils aîné. Le fils aîné, en même temps que de recevoir le papiermémorial, héritera, en général, de tous les biens.
La noblesse est constituée de lignage nobiliaire, de petite dynastie et de modeste dynastie de manouvrier ruraux.
L’héritier masculin est une nécessité pour la survie individuelle et collective car il reprendra et transmettra, à son tour : la race, la terre, la ferme, la boutique.
Dans notre exemple le papier mémorial est transmit de père en...
tracking img