Najoa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Importance et conséquence de la pollution marine pour les écosystèmes des récifs coralliens

Les récifs coralliens sont très diversifiés et biologiquement très productifs. Ils représentent l’un des écosystèmes le plus menacé de la planète. En 2006, les chercheurs ont estimés que 70% des ces récifs du monde étaient en danger de disparition. Les différentes activités de l’homme entraînent ladégradation et parfois la destruction de ces écosystèmes récifaux. La pollution des eaux marines constitue une cause de plus en plus importante de la dégradation ou de la destruction des récifs. Elle résulte du rejet direct de produits pollués dans les mers et océans, ou de l’apport des polluants au milieu marin par l’intermédiaire des voies fluviales, des vents oudes airs en basse altitude. Elle est principalement causée par de nombreux polluants d’origine chimiques. Cette dégradation peut également provenir d’une pollution thermique. Dans cette partie, nous décrirons les conséquences des divers polluantsintervenant dans la dégradation des récifs coralliens.
1. Polluants Chimiques et conséquences sur les récifs

Les cyanures
Les cyanures, contenus dans de nombreux aliments et dans de nombreuses plantes, sont des composés chimiques très toxiques. On les trouve sous forme de sels (cyanure de sodium) ainsi que sous forme acide (acide cyanhydrique).Dans les milieux récifaux, les cyanures de sodium sont utilisés dans la pêche afin de récupérer les poissons vivants. Ce type de pêche est très destructif. En effet, les coraux sont exposés à de fortes doses de ce composé toxique sur de longue durée. Les concentrations sont de l’ordre de 10-1 Molaire à 10-2 Molaireinitialement. Ils tendent vers des valeurs inférieures de l’ordre de 10-5 Molaire après un temps de dilution variant des secondes à l’heure. Cependant, même en un très court, l’exposition des coraux aux concentrations initialement élevées peut provoquer l’expulsion par les polypes des zooxanthelles. La perte de ces algues unicellulaires, vivant en symbiose avec les coraux, induit leursblanchissements. Ils sont affaiblit, un risque de destruction totale se présente pour les coraux touchés. La pollution aux cyanures est également à l’origine de la perturbation de la fécondation et de la fixation des larves planula des polypes. Les larves planula sont à l’origine de la naissance des polypes par un processus de fixation puis de métamorphose. Ceci entrave donc le renouvellement des colonieset la restauration des récifs déjà dégradé par l’homme.


Les herbicides
Les herbicides sont destinés à détruire ou à limiter la croissance des végétaux. Leur présence dans les eaux récifales résulte des activités agricoles des plaines littorales. On les retrouve donc particulièrement dans les eaux récifales côtières. Par exemple, sur certaines sections de la Grande Barrière australienneau Queensland, on a pu observer une pollution des eaux marines côtières par un défoliant, le 2,4,5 Trichlorophénoxyacétique* (2,4,5 T), utilisé comme herbicide dans les cultures de canne à sucre. Tout comme les cyanures, les herbicides peuvent êtreresponsable du blanchissement des coraux, et donc de leur destruction. Des recherches effectuées dans des expérimentations in vitro ont montré que certains herbicides, en particulier le diuron* et les dérivés des triazines* pouvaient, à faible concentration de l’ordre du microgramme, induire la perte des zooxanthelles des coraux et donc leur blanchissement. Les herbicides constituent des polluants...
tracking img