Nana

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE TEXTE
ANALYSE D’ UN EXTRAIT DE NANA D’EMILE ZOLA

CHAPITRE 6

« La femme de chambre ne bougeait pas. Il fallait vraiment que madame fut enragée. Maintenant , l’ eau tombait à torrents, la petite ombrelle de soie blanche était déjà toute noire ; et elle ne couvrait pas madame, dont la jupe ruisselait. Cela ne la dérangeait guère. Elle visitait sous l’ averse le potager etle fruitier , s’ arrêtant à chaque arbre , se penchant sur chaque planche de légumes. Puis, elle courut jeter un coup d’ œil au fond du puits , souleva un châssis pour regarder ce qu’ il y avait dessous , s’ absorba dans la contemplation d’ une énorme citrouille. Son besoin était de suivre toutes les allées , de prendre une possession immédiate de ces choses , dont elle avait rêvé autrefois ,quand elle trainait ses savates d’ ouvrière sur le pavé de Paris…………….Des pudeurs lui venaient . Elle était toute rouge. Personne ne pouvait la voir , pourtant ; la chambre s’emplissait de nuit derrière eux , tandis que la campagne déroulait le silence et l’ immobilité de sa solitude . Jamais elle n’ avait eu une pareille honte . Peu à peu , elle se sentait sans force , malgré sa gêne et ses révoltes. Ce déguisement , cette chemise de femme et ce peignoir , la faisaient rire encore. C’ était comme une amie qui la taquinait.
« Oh! C’ est mal , c’est mal  », balbutia-t-elle , après un dernier effort.
Et elle tomba en vierge dans les bras de cet enfant, en face de la belle nuit. La maison dormait. »

« Nana », cette œuvre « héneaurme », comme pouvait le dire Flaubert , époustouflé par ladernière manifestation du génie de Zola , c’est en effet tout un monde , tout l’ univers du fantasme et du rêve. Mais c’est aussi la réalité du « demi-monde », ainsi nommé par Alexandre Dumas fils dans sa célèbre pièce de 1855. Il évoquait un milieu assez différent de celui qu’ on avait connu et décrit jusque - là , car la demi- mondaine ne pouvait s’ identifier simplement à la courtisane célébréepar les romantiques , ni aux « lorettes » et « grisettes » aimées des étudiants au temps de leur vie de bohème.

Sans doute l’ existence de la demi-mondaine est -elle reliée à celle de Gervaise dans « L’ Assommoir » , Gervaise Macquart qui de son mariage avec Coupeau a eu cette fille Anna, dite Nana. Zola cherche à évoquer dans le personnage de Nana toute une époque , tout un style de vie,toute une série de femmes , auxquelles va se joindre aussi toute une série d’hommes à femmes , si bien que la théâtreuse , à la limite, pourrait presque devenir une entité collective , à tout le moins prendre la tète d’ un long cortège d’ individus aimantés par le magnétisme de sa personnalité , ou rassemblés dans les effluves sensuels de son être vaporisé.
Tout le personnel du roman s’ organisedonc par rapport à Nana , centrale et solaire , qui attire ou fait disparaitre dans son rayonnement des êtres fascinés par les apparitions ou les éclipses de ce nouvel astre dans l’ univers du spectacle et sur le théâtre du « monde ».

Le texte qu’ on va étudier fait partie du chapitre six du roman. Nana va à la Mignotte , propriété de campagne achetée par son ami Steiner. Au début duchapitre , tous les hommes de son entourage y vont également , sous prétexte de voir madame Hugon, une femme respectable. En réalité, ils veulent se rapprocher de Nana. Le plus impatient de cette « meute » est George Hugon, un tout jeune homme , qui rejoint Nana chez elle.

Le séjour à la campagne est une scène attendue dans l’ histoire d’ une fille entretenue. Il s’ agira ici de voir comment Zolajoue avec les attentes du lecteur, et comment le traitement de cette scène montre l’ originalité du personnage de Nana.

Pour comprendre le désir de la nature , quand Nana arrive à la campagne, il faut resituer cette scène dans la littérature de l’ époque. La prostituée de la génération romantique subit sa vie désordonnée à la ville et ne rêve que de repos et de purification lors d’un retour...
tracking img