Napoleon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1-Un récit poignant et pathétique,qui cherche à nous émouvoir.

a-structure du récit

Ce récit est un alexandrin, le temps de référence est le présent au discours direct, ainsi que le passésimple et l’imparfait pour la description et la narration. Deux registres le dominent : le pathétique et le tragique.
Tragique par la mort de l’enfant. Mais aussi une scène pathétique de deuil, lesnombreux spectateurs (« l'aïeul, "nous", le lecteur ») renforcent l'émotion de cette scène et le pathétique. On peut se donner un idée du contexte historique grâce au termes du texte.
Exemple : v.5 :« monsieur Bonaparte », v.13: « vive la République », v.19 : « monsieur Napoléon », v.25: « St Cloud »
Le poème ne comporte pas de strophe mais un espace entre le vers 16 et 17.
On pourrait divisez en 2et donnez 2titre a ce poème :
Du vers 1 à 16 : la révolte de la grand-mère Du vers 17 à 29 : la réponse du poète
B. Les paroles de la grand-mère

La grand-mère de l'enfant accuse ceux qui ontassassiné son petit-fils et donc d'avoir commis un crime odieux qui ne se justifie pas. .N.Bonaparte est désigné comme responsable vers 19 : Mr. Napoléon
Tout d'abord, elle tient à rappeler l'innocencede l'enfant. Il ne faisait pas partie des insurgés puisqu'il ver : 13 « "n'a pas crié vive la République" ».
Ensuite, la grand-mère de l'enfant souligne sa propre détresse, sa solitude morale. Eneffet vers 11, « elle "n'avait(t)plus de sa mère que lui", » ce qui, en clair, signifie qu'elle est maintenant seule au monde et se retrouve, après la mort de son petit-fils, privée de tout amour et detoute raison de vivre.
Enfin, à ce désarroi s'ajoute la perspective bien sombre de se retrouver sans ressource. Il n'y avait, on le sait, au XIXème siècle, aucune aide sociale et les personnes âgéesn'avaient pas de retraite. La vieille femme espérait peut-être que devenu grand, son petit-fils l'aiderait à vivre. C'est ce que la question qu'elle pose : vers 9 "Que vais-je devenir à présent...
tracking img