Narcisse et goldmund

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
J’ai lu ce livre il y a quelques années déjà, et je l’ai recommencé il y a quelques semaines : un chapitre par-ci, par-là…Je l’ai emmené pour mon voyage en Italie et alors que je me retrouve aumilieu de la Campania, dans une ferme qui ressemble à un château avec piscine et que les propriétaires ont deux filles dont l’une d’elle se prénomme Lyvia, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avecl’histoire de Narcisse et surtout de Goldmund.

L’histoire de Narcisse et de Goldmund
L’histoire se passe en Allemagne au moyen-âge, Narcisse est un jeune moine qui se prend d’amitié pour unnouveau venu doué et très beau : Goldmund. Narcisse va l’aider à trouver sa voie, il lui semble évident que ce n’est pas celle du cloître. Pourtant pour Goldmund, la vie errante qui le mènera d’aventuresgalantes en expériences humaines à la rencontre de lui-même et de l’art, ce choix n’est pas celui qui s’impose à lui : son père veut faire de lui un moine.

Ma lecture :
Hermann Hesse nous emmènedans un voyage intérieur, philosophique. J’ai lu sur internet des interprétations, des avis, quant à ce livre pour le moins disparates : l’une des principales critiques dont je me souviens était quel’auteur ne donne aucune considération à la femme et que Goldmund n’est qu’un Don Juan en puissance ou bien que l’amitié entre Narcisse est Goldmund est dérangeante, pédophile.

Une histoire d’amour

Jepense qu’une lecture du livre au premier degré peut emmener à de telles considérations, pour ma part, je n’ai vu dans cette histoire qu’une démonstration plausible du débat intérieur conscient ou /et inconscient qui existe en chaque homme. Goldmund et Narcisse sont deux entités humaines différentes certes mais peuvent et doivent aussi être considérés comme étant la représentation du devoir, dela raison, de la rationalité (Narcisse) et comme étant une représentation plus instinctive de la vie dans ses plus simples exigences (Goldmund).

L’amour que se portent ainsi Narcisse et...
tracking img