Narration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
NARRATION

Le narrateur est celui qui raconte l’histoire. Il ne faut pas le confondre avec l’auteur du récit (la personne réelle qui a écrit le texte) ni avec les personnages (le narrateur n’est pas forcément un personnage du récit).

Le point de vue est un choix que fait le narrateur pour raconter son histoire: il choisit un angle de vue, un jeu de “caméras”. Le point de vue est en relationavec ce qu’il sait des faits et des événements.
C’est ce qui permet de préciser d’où et comment, dans une oeuvre littéraire, les faits, les personnages, les objets... sont perçus.

NARRATEUR OMNISCIENT (FOCALISATION ZERO)
Le narrateur sait tout des personnages. Il n’est pas un personnage de l’histoire (on raconte donc à la troisième personne) mais il connaît les pensées des personnages, leurvie passée et parfois future, les événements cachés, leurs intentions. Il donne aussi parfois son avis sur les événements. Il peut tout voir et raconter ce qui se passe en deux lieux différents en même temps.

Ex :
« Vers le milieu du mois d’octobre 1829, monsieur Simon Babylas Latournelle, un notaire, montait du Havre à Ingouville, bras dessus bras dessous avec son fils, et accompagné de safemme, près de laquelle allait, comme un page, le premier clerc de l’Étude, un petit bossu nommé Jean Butscha. Quand ces quatre personnages, dont deux au moins faisaient ce chemin tous les soirs, arrivèrent au coude de la route qui tourne sur elle-même comme celles que les Italiens appellent des corniches, le notaire examina si personne ne pouvait l’écouter du haut d’une terrasse, en arrière ou enavant d’eux, et il prit le médium de sa voix par excès de précaution. » […] (Balzac, incipit de Modeste Mignon, 1844).

POINT DE VUE INTERNE
Le narrateur peut suivre une partie de l’action à travers les yeux d’un des personnages. Il limite les informations à ce que voit ou sait ce personnage. Le narrateur en sait donc autant que ce personnage.

Le lecteur sait tout ce qu’il fait, dit et pense.
Deux possibilités : 

- le narrateur et le personnage ne font qu’un : le récit est à la première personne.

- le narrateur n’est pas un personnage de l’histoire mais, dans le cas des descriptions par exemple, l’objet de la description est perçu par un des personnages. Le narrateur s’efface derrière le regard d’un personnage. Le récit est à la troisième personne.

Effet : identification dulecteur au personnage

Comment repérer ?
Observer la personnalité du narrateur (registre de langue adapté à son âge et son milieu social, son caractère, la façon dont il a perçu la scène) et la personne à qui il s’adresse.

Ex : « Frédéric, en face, distinguait l’ombre de ses cils. Elle trempait ses lèvres dans son verre, cassait un peu de croûte entre ses doigts ; le médaillon de lapis-lazuli,attaché par une chaînette d’or à son poignet, de temps à autre sonnait contre son assiette. Ceux qui étaient là, pourtant, n’avaient pas l’air de la remarquer. » […] (Flaubert, L’Éducation sentimentale, 1869)

POINT DE VUE EXTERNE
Le narrateur peut ne pas entrer dans les pensées des personnages et n’est alors rien qu’un témoin de l’histoire, une caméra posée à un endroit. Le narrateur en saitmoins sur le personnage.
Le narrateur n’est pas un personnage de l’histoire, il reste neutre, ne renseigne pas le lecteur sur les pensées des personnages, ne donne pas son avis. Il raconte la scène (à la troisième personne) comme si elle était filmée. Le narrateur est une sorte de témoin ignorant. Il tient le lecteur en haleine.
Le point de vue est situé à l'extérieur des personnages. Le récit,les descriptions, sont donc opérés de l'extérieur. L'auteur ne peut pas faire part des sentiments, impressions, réflexions, intentions des personnages.

Ex :
« Comme il faisait une chaleur de trente-trois degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert.
Plus bas le canal Saint-Martin, fermé par les deux écluses étalait en ligne droite son eau couleur d’encre. Il y avait au milieu,...
tracking img