Naruto

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1697 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mode
Le mot mode, qui peut être employé au masculin et au féminin selon le sens, est utilisé dans plusieurs domaines :

Au masculin

• en électromagnétisme et en acoustique, le mode est l'état d'une onde stationnaire ;
• en musique, le mode et plus précisément le mode pour la musique tonale désigne un schéma de succession des intervalles utilisés dans une composition ;
• engrammaire, le mode est un trait grammatical dénotant la manière dont le locuteur s'exprime ;
• en astrologie, il existe trois modes : cardinal, fixe et mutable. Ils désignent chacun la période d'une saison ;
• un jeu vidéo peut posséder plusieurs modes de jeu. Un mode désigne des règles et une façon de jouer particulières. À ne pas confondre avec un mod ;
• un mode de transport ;• un mode d'emploi ;
• le mode texte ;
• le mode de vie ;
• le mode opératoire ;
• en informatique, le mode protégé et le mode réel ;
• en statistiques, le mode désigne la valeur la plus représentée d'une variable dans une population
• au féminin
Une mode est une tendance temporaire dans les références ou comportements collectifs, propre à une période donnée etliée à un phénomène d'imitation. Les modes peuvent exister dans divers domaines, notamment artistiques :
• Dans le domaine de l'habillement, la mode est la manière de se vêtir, propre à une époque ou à une région.
« La mode est une forme de laideur si intolérable que nous devons en changer tous les six mois. »
— Oscar Wilde

• modes au pluriel désigne les ajustements et lesparures de la toilette féminine, et s'applique plus particulièrement aux chapeaux des femmes : Magasin de modes, une marchande de modes, se faire montrer les modes. Arts de confectionner les mêmes objets : Apprendre les modes.

GRUYÈRE Mode vestimentaire des jeunes
Le langage muet de l’habit
Le vêtement est une expression de l’identité. Mais exprime-t-il une identité propre, ou celle d’une tribu?Les adolescents observés dans la rue ou dans la cour d’école peuvent être catégorisés. La mode, un mode d’expression? Décodage.
[pic][pic]
Choisir ses vêtements: un acte qui n’est pas innocent, quand trouver un style, c’est trouver un clan
 
Le vêtement peut être considéré comme un langage. Muet bien sûr, mais langage tout de même puisqu’il en dit long sur celui qui le porte. En ce sens, il faitpartie de la construction de l’identité. Mais à regarder la file des adolescents qui se dirige vers le CO et le Collège du Sud, une sorte d’uniformisation est bien visible. Alors le vêtement, traduction ou trahison de soi?
Le microcosme de la cour de récréation est régi selon des règles très dures. Un élève peut être rejeté par ses camarades parce qu’il n’est manifestement pas dans le coup.«Mieux vaut éviter d’être ringard», disent en chœur les adeptes de musique rap rencontrés (voir encadré). En effet, pour éviter l’exclusion, il faut se fondre dans le groupe, appartenir à une tribu. «Les jeunes ne veulent surtout pas porter d’uniforme, mais ils sont tous en uniforme!» note Laurent Bornoz, vingt ans de commerce textile derrière lui – aujourd’hui directeur du centre commercialFribourg-Centre. Le rattachement à une communauté apparaît comme essentiel. Trouver un style, c’est trouver un clan.
L’univers musical, en particulier, véhicule des images qui seront récupérées par les adolescents. Le style de tel ou tel rappeur, ou celui de telle ou telle chanteuse sexy se retrouve dans la rue. «Nous pourrions même deviner quel est le disque qui se vend le mieux en fonction du style desfilles qu’on voit le plus dans la rue», raconte Laurent Bornoz.
Le style vestimentaire peut donc être assimilé à un code d’appartenance au groupe. Appartenance recherchée ou imposée?
Obéissance aux diktats
L’adolescent en quête d’identité est parfois amené à renoncer à son individualité. Malgré sa liberté de choix, il se retrouve canalisé dans certains mouvements. Cette liberté ne semble...
tracking img