Nasdaq

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2062 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le plan

Introduction

1. Image de la PME marocaine

1. Poids des PME dans le tissu productif national
1.2. Répartition des PME par branche d’activité économique
1.3. Poids des PMI dans l'ensemble du tissu industriel
1.4. Répartition des PMI par branche d’activité industrielle

2. Aperçu sur la problématique générale de la PME au Maroc

2.1. L’absence d’un cadre incitatifspécifique à la PME
2.2. Les enseignements de l’expérience Française

3. Le projet de charte de la PME au Maroc

Conclusion

Introduction

Les petites et moyennes entreprises constituent la base du tissu économique du Maroc. Numériquement de loin les plus nombreuses, elles participent de manière positive à la croissance économique, à la création d'emplois et au développementrégional et local. Néanmoins, leur contribution reste largement en delà des potentialités que cette catégorie d'entreprises peut faire valoir.
La Petite et Moyenne Entreprise, toute entreprise gérée et/ou administrée directement par les personnes physiques qui en sont les propriétaires, copropriétaires ou actionnaires, et qui n'est pas détenue à plus de 25% du capital ou des droits de vote parune entreprise ou conjointement par plusieurs entreprises ne correspondant pas à la définition de la P.M.E.

1- Image de la PME marocaine

Définition

La PME au Maroc a évolué en fonction des dispositions contenues dans les différents textes ayant cherché à encourager cette catégorie d’entreprises en raison de sa taille réduite et sa fragilité relative. Parmi cestextes, on peut citer : la procédure simplifiée accélérée de 1972, le code des investissements de 1983, la définition de Bank Al Maghreb de 1987.

Les critères suivants pour définir la PME

✓ Moins de 200 personnes comme effectif employé
✓ Un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de DH en phase de création, à 20 millions de DH pour la phase de croissance et à 50 millions de DH pour laphase de maturité.

Les secteurs de l’activité :

La PME est présente dans tous les secteurs de l’activité économique marocaine : l’industrie, l’artisanat et le BTP, les commerces et enfin les services qui englobent le tourisme, les communications, les transports, les services financiers,…

Dans le domaine industriel en particulier, parmi les 500.000 emplois quecompte aujourd’hui le secteur, la PMI représente près de la moitié répartie comme suit : textile et habillement (35%), chimie et para -chimie (26%), agro-alimentaire (24%), mécanique et la métallurgie (12%), électrique et électronique (3%).
Dans le secteur artisanal, la PME prédomine encore plus dans la pêche, la sylviculture, l’élevage, et surtout dans les métierstraditionnels à forte valeur ajoutée culturelle et sociale (tapis, produits de terre, métaux, cuir, couture traditionnelle, etc.). La PME accuse également une présence très remarquée dans le secteur du BTP où mis à part la production des matériaux de construction (sidérurgie , cimenteries, fabrication de conduites) la grande majorité des entreprises marocaines de construction entrent danscette catégorie. Ainsi, l’ensemble de ce secteur artisanal qui compte près de 2 millions d’emplois est constitué dans sa plus grande majorité de PME.

Le secteur du commerce qui compte 888.000 emplois (hors informel) est constitué dans presque son intégralité de PME.

le secteur des services, et tout d’abord dans le tourisme qui compte près de 600.000 emplois, la PMEconstitue un outil privilégié dans la promotion de l’hôtellerie, de la restauration et des agences de voyages.
2. Poids des PME dans le tissu productif national

En termes de nombre d’entreprises, le poids de la PME représente 98% de l’ensemble du tissu productif national. La part des PME est de plus de 90% dans toutes les branches d’activité sauf celle de la production et distribution...
tracking img