Natation staps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TECHNOLOGIE NATATION

Chapitre 1 : connaissance de l’activité

1) Repères historiques :
- Japon, un précurseur : Edit impérial 1603
- Pratique généralisée au 19ème siècle
- Londres et la diffusion de la natation au 19ème siècle

JO Athènes en 1896 : Natation en mer
• 100 mètres en 1’22
• 500 mètres en 8’12
• 1200 mètres en 18’

JO Paris 1900 : dans laSeine
JO St Louis 1904 : Eau morte

Développement fédéral : Création de la FINA 1908
3 objectifs :
- mise en place d’un code commun
- liste des records du monde
- organisation de la natation pour les JO = programme olympique ( jusqu’en 1960 (Rome) : nage libre, 100m, 400m, 1500m, et relais des 100m, brasse 200m

Ajouts au programme : apparition d’une nouvelle nage : PAPILLON 1956 MELBOURNEL’épreuve de 4 nages (200mètres et 400mètres) apparaît en 1964 à Tokyo : ordre des nages : papillon, dos, brasse, crawl

1) HISTOIRE DES TECHNIQUES DE NAGE
1) Ancêtres du crawl

Over arm stroke jusqu’en 1896 (nage sur le coté et bras aérien)
Trudgeon (Coup de pied, bras alternés …)
La technique du crawl

Technique crawl : bras et jambes alternés. To crawl : ramper
Années 20

A-Compétition entre les nations : le crawl une technique pour différents styles.

1924 Johnny Weissmuller : Etats-Unis nage sous la minute au 100mètres : 58’’6
Bassin de 50mètres avec couloirs et lignes

Suprématie japonaise à partir de JO de LA 1932
Suprématie australienne 1952, tous les titres hommes et femmes en 1956 en nage libre

Tokyo 1964 : les Etats-Unis en tête (100mètres = 53’’)Dawn Fraser (femme) sous la minute (15records)

B- Comparaison des styles

Crawl Américain : torse au dessus, hors de l’eau + battement en 4 à 6 temps (un tour de bras pour 4-6 battements)

Crawl Japonais : Battement 10 temps et crawl rattrapé

Crawl Australien : Battements 2 temps « technique boomerang » (notion de glisse) bras fléchis

Retour des USA : crawl moderne : « temps cassé »(broken tempo)
Temps forts et temps faibles (Dr Counsilmann)
Inspiration bilatérale)

2) L’actualité

Les techniques de nage : * modifications liées à l’évolution du règlement :
- la technique de brasse ondulante
- Les virages et reprise de nage
(La culbute crawl et en dos
Olympiade 2005-2009 : battements autorisés en position ventrale pour le dos
(Les reprisesde nage en ondulation : une ondulation autorisée en brasse
(Le virage brasse anticipé

Les records :
• sous les 48secondes en crawl
• 2ème nage la plus rapide : papillon
• Sous la minute en brasse

Les parties non-nagées sont celles qui procurent la plus grande vitesse :
• le départ
• les virages (en crawl et en dos)
• les reprises de nage

Ventrale :Papillon : ondulation 
Crawl : Battement/ondulation
Brasse : une traction bras + une ondulation + un ciseau

Dorsale : Ondulation/battement

POPOV record du monde 100m :
( Départ = 12.2% de la perf
( Le virage = 14.9% de la perf
( L’arrivée : 5.2% de la perf

- Connaître le règlement FINA :
• Nages règlementaires et cas de disqualification
• Les départs, virages, reprises denage et arrivées
• Les commandements au départ

Chapitre 2 : ANALYSE DE L’ACTIVITE

2-1) Définition de l’activité Natation

• la définition institutionnelle et sécuritaire 1965 (savoir nager c’est réaliser 50m en eaux profondes sans matériel
• Nathalie Gal in Savoir nager 1993 : savoir nager, c’est pourquoi créer différentes dormes de déséquilibre et gérer leur enchainement pourpropulser son corps à moindre coût longtemps ou loin sans se fatiguer.
Le plus vite possible différemment, en adoptant des modes de déplacements variés en utilisant divers espaces moteurs dessus, sous l’eau, au fond.

Didier Chollet in Approche scientifique de la natation sportive en 1993.
Savoir nager, c’est partir d’un équilibre statique volontaire réalisé de manière autonome,...
tracking img