Nathalie sarraute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Première Littéraire.

Le texte étudié est tiré du roman Enfance, écrit en 1983 par Nathalie Sarraute. Cet extrait est de type autobiographique, qui traite une partie de l’enfance de l’auteur,on peut considérer que le but de cet écrivain, est de montrer l’importance des petis faits anodins de son enfance qui lui ont permis de se faire sa propre personnalité. C’est pourquoi, on va ainsi sedemander comment l’auteur met évidence l’importance de ses petits faits anondins ? Alors, dans une première partie, on étudiera l’écritureimpressionniste, spécifique à l’auteur. Puis, on analysera la précision du souvenir dans les marques de l’énonciation.

À présent, on va modéliser, examiner plus particulièrement l’écritureimpressionniste, voire picturale de Nathalie Sarraute. On remarque tout d’abord que l’auteur utilise des points de suspensions, ce signe de ponctuation est utilisé très fréquemment, en outre, ceci révèleque les réflexions de l’auteur sont en actions, d’où une mémoire incertaine fondée sur la captation de moments ineffables. Comme l’indique cette ponctuation récurrente quiapparemment serait présente dans toute l’œuvre. Ensuite on est face aux marques typiques de l’autobiographie, c’est-à-dire que l’on à relevé dix septfois la présence prédominante de la première personne du singulier « je », ainsi qu’une dizaine d’occurrences comme « mon », « ma » dans l’extrait que l’on étudie.Dès lors on peut être sur que le roman Enfance, est bien un roman autobiographique. On peut noter que Nathalie Sarraute nous entraîne dans le passé au présent de l’indicatif, ce qui met en perspectivedes événements permettant de mieux appréhender le passé de l’auteur.
En ce qui concerne la précision des souvenirs dans l’extrait que nous étudions, nous pouvons penser que la transition de...
tracking img