National basketball association

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1820 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La National Basketball Association (ou NBA) est la principale ligue de basket-ball nord-américaine créée en 1946 sous le nom de BAA (Basketball Association of America). En 1949, suite à la fusion avec la NBL (National Basketball League), la ligue est renommée NBA.

Le championnat comprend 30 franchises, réparties en deux Conférences (Est et Ouest), incluant chacune trois Divisions[1]. Au termed'une saison régulière comprenant 82 matchs, les 16 équipes qualifiées s'affrontent en séries éliminatoires (playoffs). Les Finales confrontent la meilleure équipe de la Conférence Est contre la meilleure équipe de la Conférence Ouest. L'équipe qui parvient la première à remporter quatre matchs est nommée championne.

Le logo NBA est à l'effigie de Jerry West, grand meneur des Lakers de LosAngeles dans les années 1960.

Le siège de la NBA est situé dans l'Olympic Tower[2] au 645, de la 5e Avenue à New York.

Le 3 août 1949, la BAA accepte de fusionner avec la NBL, devenant ainsi la National Basketball Association (NBA). La saison 1949-1950 peut donc être considérée comme la première saison de l'histoire de la NBA en tant que telle. La ligue compte alors 17 franchises situées dansune série de villes, petites ou grandes, certaines jouant dans de grandes salles, d'autres dans des gymnases. En 1950, la NBA décide de réduire le nombre d'équipes, le ramenant à 11. Continuant ce processus, la ligue atteint en 1955 le record de seulement 8 franchises. Ces huit franchises sont toujours membres de la NBA en 2008 (les Knickerbockers, les Celtics, les Warriors, les Lakers, lesRoyals/Kings, les Hawks et les Nationals/76ers). Tandis que la NBA se reserre, les franchises installées dans de petites villes s'installent dans de plus grandes métropoles. Les Hawks quittent Tri Cities (aujourd'hui appelé Quad Cities) et s'installent à Milwaukee, puis à Saint Louis. Les Royals vont de Rochester à Cincinnati et les Pistons de Fort Wayne à Détroit.


Le premier logo de la NBAMême sile japonais-américain Wataru Misaka[3] est le premier à briser la barrière de la couleur NBA en 1947-1948 (du temps de la BAA), alors qu'il joue pour les New York Knicks, 1950 est considérée comme l'année de l'intégration en NBA, quand Chuck Cooper rejoint les Boston Celtics, Nat "Sweetwater" Clifton les New York Knicks et Earl Lloyd les Washington Capitols. Aujourd'hui, plus de cinquante ansaprès, la NBA voit se mêler un grand nombre d'ethnies et de cultures. Les afro-américains sont largement majoritaires (80 %).

Les Lakers de Minneapolis sont les premiers à construire une dynastie. Emmenés par leur pivot George Mikan, ils remportent cinq titres de champions en six ans (1949, 1950, 1952, 1953 et 1954).

Pour encourager à shooter et dynamiser le jeu, la règle des 24 secondes estinstaurée en 1954 : si une équipe n'a pas tenté de shoot alors qu'elle a la balle depuis 24 secondes, le jeu est arrêté et la balle rendue à l'adversaire.

En 1956, le pivot rookie Bill Russell rejoint les Boston Celtics, qui possèdent déjà l'arrière Bob Cousy et le coach Red Auerbach, et emmène l'équipe vers l'incroyable performance de 11 titres en 13 saisons (en 1957, de 1959 à 1966, en 1968 et1969).

Wilt Chamberlain intègre la NBA en 1959 et devient la star archi-dominante des années 60, établissant de nouveaux records en points et en rebonds. La rivalité qui l'oppose à Bill Russell est légendaire, considérée comme l'une des plus intenses de toute l'histoire des sports collectifs.

Pendant ce temps, les franchises continuent à se déplacer vers des villes plus grandes : les Lakersquittent Minneapolis et s'installent à Los Angeles, les Warriors de Philadelphie déménagent à San Francisco et les Nationals de Syracuse à Philadelphie. De nouvelles équipes sont intégrées.

En 1967, la NBA doit faire face à un nouvel adversaire : la ABA (American Basketball Association). Les deux ligues se déclarent la guerre du talent. C'est à celle qui comptera dans ses rangs les joueurs les...
tracking img