Natixis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8877 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HEURS ET MALHEURS

de

[pic] Année universitaire 2008-2009

[pic]

« Nous attestons que ce travail est personnel, cite systématiquement toutes sources utilisées entre guillemets et ne comporte pas de plagiat »

Signatures :

TABLE DES MATIERES :

Introduction……………………………………………………………………………………..p.4

I. Natixis et la théorie de l’agence1) L’entreprise Natixis…..................................................p

a) La création de Natixis ………………………………………..p

b) Natixis dans la crise financière……………………………p

2) L’existence du risque moral chez Natixis…………………..p

a) Entre les actionnaires et l’entreprise………………….p

b) Entre l’entreprise etses maisons mères…………….p

.

II. Conséquences du risque moral et solutions pour l’entreprise

1) Les effets pervers de la théorie de l’agence…………….p

a) Sélection adverse……………………………………...........p

b) Manque de crédibilité………………………………………..p

2) Les solutions …………………………………………………………..p

a) Les solutionsthéoriques……………………………………..p

b) L’application des solutions au cas de Natixis……….p

Conclusion………………………………………………………….………………………………p

Bibliographie………………………………………………………….………………………….p

Plan détaillé corrigé………………………………………………………………………… p

Introduction :

L’année 2008 peut être qualifiée de celle de tous les excès. En effet, elle est caractérisée par la flambée des prixdes matières premières (pétrole, céréales, métaux…) et par la chute de l’immobilier accentuée par la crise des subprimes, qui s’est déclarée début 2007 aux Etats-Unis et s’est propagée telle une onde de choc dans le monde entier courant 2008. Elle a affecté tous les marchés financiers et a conduit à une dévaluation des titres présents sur ces marchés. La plupart des institutions financières a dûfaire face à d’importantes pertes du fait de la grande dépréciation de la valeur des actifs titrisés.

Face à cette conjoncture économique, l’entreprise Natixis, que nous avons pour objet d’étude dans ce mémoire, s’est vue confrontée à une multitude de difficultés (la valeur des titres et passée de 19,55 € à moins de 2 €) entrainant d’importantes pertes qui l’ont conduit à sarecapitalisation. Cela représente une augmentation du capital d’une société qui n'est pas destinée à lever des fonds mais à améliorer sa structure financière. Cette situation résulte d’une asymétrie d’information entre le vendeur d’actifs à risque et l’investisseur. Ce qui nous amène à introduire le concept de la théorie de l’agence que nous allons appliquer au cas particulier de Natixis.

Natixisest une banque d’investissement née de la fusion de Natexis SA, détenue par la Banque populaire depuis 1998, et d’Ixis rachetée par les Caisses d’Epargne en 2004 suite au rapprochement avec la Caisse des dépôts et de consignations. Cette opération a eu pour but de présenter à la clientèle des deux banques de détails[1] une gamme de services à forte valeur ajoutée, qui se combine parfaitement avecleur éventail de services existant puisqu’ils se complètent en termes de risque et de rentabilité.

Dès lors il est légitime de nous demander si le contexte économique actuel a eu un impact sur cette entreprise ? Joue t-il un rôle dans son évolution ? Mais également en quoi la théorie de l’agence pourrait nous aider à comprendre la situation économique de Natixis, et quelles seraient lessolutions pour rétablir un équilibre ?

Dans un premier temps nous mettrons en relation la théorie de l’agence avec l’entreprise Natixis afin d’analyser sa situation économique résultant de la crise financière. Puis dans une seconde partie nous étudierons les conséquences entrainées par l’existence du risque moral et tenterons de mettre en évidence les solutions les mieux adaptées aux...
tracking img