Nazisme et totalitarisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nazisme et totalitarisme

Le Nazisme, contraction de national-socialisme, est une doctrine d’extrême droite développée en Allemagne, issue du parti politique NSDAP qui apparaît au début des années 1920. Cette idéologie, élaborée par Adolf Hitler, prône la supériorité de la « race aryenne » et donc l’infériorité des autres races, en particulier des Juifs. Cette idéologie est clairement évoquéedans « Mein Kampf » livre écrit par Hitler durant sa détention. Le totalitarisme désigne un mode de gouvernement caractérisé par la soumission complète des existences individuelles à un ordre collectif que fait régner un pouvoir dictatorial : la fusion des pouvoir exécutif, judiciaire et législatif ; la diffusion d’une idéologie hégémonique ; la mobilisation des masses, le contrôle policier ;l’existence d’un unique parti dépourvu d’opposition. On peut donc se demander comment le nazisme est-il devenu la forme la plus aboutit et extrême du totalitarisme ? Nous verrons dans un premier temps l’idéologie nazie, une idéologie raciste. Puis nous aborderons l’installation du régime totalitaire. Enfin, nous étudierons la répression et la terreur en Allemagne Nazi et la mise en place du systèmeconcentrationnaire Nazi.

Tout d’abord, le parti nazi accède au pouvoir de manière démocratique grâce au contexte historique. En effet, Hitler prend la tête du parti NSDAP, dans la période d’après guerre, face à une Allemagne meurtrie et humiliée par la défaite, qui doit accepter le traité de Versailles, traité qui est considéré comme un « diktat » en Allemagne, c'est-à-dire qu’il est jugécomme une imposition de la part des pays vainqueur. De plus, la crise de 1929 aggrave la situation. Le chômage augmente, plus de 30% de la population active est sans emplois. Les allemands considèrent alors le gouvernement qui était en place, comme incapable de sortir le pays de la crise qui enfonce une Allemagne au bord du gouffre. La misère largement répandue, la peur d’un avenir plus sombreencore, ainsi que la colère et l’impatience devant l’échec apparent du gouvernement à gérer la crise, préparèrent un terrain propice à la montée d’Adolf Hitler et de son parti nazi. L’Allemagne connait donc une crise économique, sociale, et politique. Hitler se présente donc comme un orateur puissant et envoûtant, exploitant la colère et l’impuissance ressenties par un grand nombre d’électeurs. Ilutilise une propagande qui promet aux Allemands de les sortir des ces crises, en cas d’élection. Ceci lui permet d’attirer un grand nombre d’allemands qui aspirent désespérément au changement.
Par ailleurs, Hitler fonde son idéologie raciste et antisémite sur l’idée qu’il existe des « races », et, à l’intérieur de ces « races », une hiérarchie. La meilleure des « races » étant la « racearyenne ». Il crée donc un idéal germanique qui doit être de sang pur allemand, et être grand, blond, aux yeux bleus. Cette hiérarchie place donc des « races » considérées comme « inférieures » à la « race aryenne ». Comme « races inférieures » aux aryens, il existe : Les « races tolérées », ils sont très haut dans la hiérarchie, mais doivent être dominés par les aryens ; les « races d’esclaves », qui sontconsidérés comme des êtres humains mais qui doivent être considérés comme des esclaves. Enfin, il y a les « sous-hommes » qui sont les Tsiganes et les Juifs, qui sont nuisibles, et qui doivent être détruites. Hitler évoque aussi la conquête d’un espace vital. Cet espace vital est nécessaire pour faire vivre et prospérer la « race aryenne ». Afin d’avoir celui-ci, il va donc devoir conquérir lesterritoires de l’est, où se trouve les Tsiganes.
Enfin, cette suprématie de la « race aryenne » se fait au dépend des « races » considérées comme inférieures : les Juifs, les Tsiganes, les homosexuels, les malades, les handicapés. Les Juifs sont particulièrement stigmatisés par les Nazis. Ils sont considérés comme un ennemi public, et mauvais pour le peuple. Les Nazis décident donc de les...
tracking img