Ncaa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le plus mauvais match pour le titre de l’histoire de la NCAA ? Il faudra se replonger dans les archives mais la rencontre entre Butler et Connecticut restera certainement comme l’une des moinsesthétiques jamais vues.

Incapables de mettre un panier, gênés par la bonne défense d’UConn ou leurs propres absences, les Bulldogs de Butler ont laissé filer le titre. Kemba Walker, pas très adroit nonplus, a pu compter sur un très bon Jeremy Lamb en seconde mi-temps pour faire l’écart. Et les Huskies s’imposent (53-41).

D’entrée de jeu, on sentait que les défenses allaient dicter leur loi. Pluspetits, moins physiques, les joueurs de Butler faisaient ce qu’ils ont toujours fait, à savoir former un bloc soudé pour combler toutes les brèches.

UConn s’appuyait sur sa taille et son physiquepour impressionner Brad Stevens et ses hommes. Jusque-là, ça ne leur avait pas forcément posé problème puisqu’ils étaient sortis victorieux de toutes les oppositions de ce style.

Mais cette nuit, cefut largement différent.
Les intérieurs de Connecticut gênés par les fautes

Malgré une adresse famélique, Butler restait dans le match, à la faveur des nombreuses fautes du secteur intérieur desHuskies. Alex Oriakhi, qui gênait considérablement Matt Howard, en avait ainsi déjà récolté deux. Une des seules bonnes nouvelles pour les Bulldogs.

Car alors que Kemba Walker assurait le scoringpour UConn, personne n’arrivait à trouver la mire du côté de Butler. Il fallait que Shelvin Mack inscrive deux tirs primés consécutifs en toute fin de mi-temps pour enfin voir un sursaut.

Et Butlerétait même miraculeusement devant à la pause.
En panne d’adresse, Butler s’écroule

Malheureusement pour les Bulldogs, l’adresse ne revint jamais. Matt Howard n’arrivait pas à se défaire d’unimpeccable Alex Oriakhi, tandis que ses shooteurs extérieurs devaient faire face à l’envergure et le physique de leurs adversaires.

Malgré tout, ça n’explique pas la flopée de lay-ups et de shoots...
tracking img