Ne doit-on tenir pour vrai que ce qui est démontré ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1011 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet 1 : L’accord avec autrui est un critère suffisant de vérité ?
I. On peut penser que si ce qui est vrai doit l’être pour tous (la vérité est absolue et universelle ou n’est pas), réciproquement, ce qui est vrai pour tous ne pourrait  que nécessairement être vrai :
- car les hommes ne peuvent pas croire ce qu’ils savent ne pas être vrai en tant qu’être rationnels
- l’accord avec l’espritde l’autre peut être vu comme la « pierre de touche » de la vérité présente dans le mien : c’est le présupposé des dialogues de Platon ; on ne peut tenir comme recevable, vrai que ce que les deux interlocuteurs admettent après examen
- si  seul on peut être victime de sa subjectivité, l’inter-subjectivité peut être un gage d’objectivité : ce qui est commun à différents points de vue
- si autrui =spécialiste, alors on peut se fier à ce qu’ils posent comme vrai. C’est le cas de la vérité scientifique qui est admise par l’ensemble du corps scientifique.
II. Si l’accord commun est la conséquence du vrai ( comme l’évidence d’impose à tous) , l’accord commun n’est pas suffisant pour garantir de la vérité de ce qui est cru :
-Exemples nombreux de ceux qui ont défendu le vrai, seul contretous..
- l’homme n’est pas qu’un être de raison, c’est aussi un être de désir, capable dès lors de s’illusionner, donc la croyance commune n’est pas nécessairement vraie (allégorie de la caverne, manipulation idéologique, limite du paradigme en science…)
- la science avance en corrigeant des erreurs dues à différents facteurs, qui semblent être un moment nécessaire, pour être dépassé dans laconquête de la vérité
- ce qui compte ce n’est pas l’accord, mais les raisons de cet accord : d’où les autres critères : évidence, cohérence, correspondance
III. Mais ces critères sont-ils suffisants ? Limites des vérités formelles et matérielles.
OU

Seul, l'homme est dans l'incertitude. Il n'y a que l'accord unanime entre les intelligences qui peut nous assurer de la véracité de nos idées.L'unanimité est bel et bien le critère de la vérité. Mais, la vérité d'aujourd'hui était l'erreur d'hier. Galilée fut condamné par l'Eglise. Un homme seul peut avoir raison et tous les autres hommes être dans l'erreur. Ce n'est pas ce qui fait l'unanimité qui est vrai mais ce qui est objectivement prouvé.

 
 [I.L'unanimité n'est en rien un critère du vrai]

 [1.L'unanimité est utopique]
 [2. Larecherche de l'unanimité paralyse l'action]
 [3. Le nombre ne fait pas droit]
 
 [II. L'unanimité comme finalité de la recherche du vrai]

 [1. La vérité doit être communicable]
 [2. Le sens commun du vrai]

 Résumé:
Par définition, la vérité est l'adéquation d'une idée à la chose, le critère est l'élément auquel on se réfère pour juger, l'accord est la conformité des pensées. Si l'on partdu principe qu'il existe des vérités pour chaque chose : l'accord entre les hommes est-il suffisant pour décréter que telle ou telle idée est vraie ? L'accord entre les hommes, pour définir si une action est bonne ou mauvaise, permet-il d'affirmer si oui ou non elle est véritablement bonne ou mauvaise ? Tout simplement, prenons une chaise rouge. Presque tout le monde la qualifiera de rouge. Maisqui sommes nous pour décider que cette couleur se nomme : le rouge ? Le simple fait de l'avoir qualifiée est un accord entre les hommes, mais qu'en est-il de la vérité ?
Cette étude montre dans un premier temps que l'accord entre les hommes peut être utile pour organiser la vie en collectivité, mais qu'elle induit l'accord de la majorité. Puis, dans un second temps, elle montre qu'il existe desaccords entre les hommes indispensables, notamment afin de permettre une grille de compréhension. Enfin, cette étude souligne que l'accord entre les hommes sur la vérité peut être remise en cause par la notion de vérité perçue.
Extrait du document:
Autour du monde, il existe de nombreux accords entre les hommes. La plupart sont établis afin de permettre une certaine organisation. Par exemple,...
tracking img