Negritude

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce mouvement est né de la rencontre entre Aimé CESAIRE et SENGHOR, aidé du poète guyanais Léon-Gontran DAMAS.
Les pensées de ces trois hommes setrouvent au carrefour de trois influences :

La philosophie des lumières ;

Le panafricanisme ;

Le marxisme.

Ils affirment haut et fortla grandeur de l'histoire et de la civilisation noire face au monde occidental qui les avait jusque là dévalorisées.
Ils se refusent l'existence d'uneessence noire mais veulent faire de leur identité nègre et de l'ensemble des valeurs culturelles du monde noir, une source de fierté.
Pour Césaire, ils'agit de bâtir une nation et de fédérer un peuple, en rompant un silence collectif.
Dans ses écrits, il aborde le thème du héros noir, du colonialisme, del'émancipation, de la révolution, de l'Afrique et de la tyrannie.
Aujourd'hui des écrivains tel que Daniel MAXIMIN, ou le poète et romancier BertèneJUMINER ainsi que Xavier ORVILLE romanciers latino-américains influencé par le surréalisme, sont également dans le sillage littéraire de CESAIRE.
Parmisles détracteurs de la Négritude, Frantz FANON considère le concept trop réducteur.
Dans son essai "Peau noire, masque blanc ", paru au début des années50, il étudie les conséquences humaines du colonialisme et du racisme. Il fait le portrait de l'homme noir antillais, victime des préjugés de couleur etdes complexes d'infériorité qu'il a intériorisé.
Selon lui, "Les Antillais sont, après la grande erreur blanche, en train de vivre le grand mirage noir ".
tracking img