Nekuia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1106 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A la découverte du fabliau : Brunain et Blérain

Questionnaire :

I) Le narrateur :

1) Quel est le statut du narrateur dans le récit ?
2) Relève des éléments du texte qui prouvent que le narrateur intervient dans le récit.
3) A qui s’adresse-t-il ? De qui s’agit-il alors ?

II) L’histoire racontée :

1) a. Ce récit raconte-t-il une histoire vraie ou unefiction ?
b. Que dit pourtant le narrateur ? Pourquoi ?
2) Résume ce récit en établissant son schéma narratif.
3) Qui sont les personnages ? Sont-ils nombreux ?
A-t-on beaucoup d’informations sur eux ?
4) Quel est le cadre spatio-temporel de ce récit ? Quelle remarque peut-on
faire ?

III) La satire :

1) De quoi l’auteur fait-il la satire dans letexte ?
2) Quelle est la particularité de la fin du texte ?

1- Montrez que ce récit est complet : par quoi commence-t-il ? comment se termine-t-il ?
2- Relevez les mots et expressions qui montrent que le narrateur est présent dans cette histoire.
3- Etablissez le schéma narratif de cette histoire.

4- La traductrice de ce texte a gardé des archaïsmes (des tournures typiques duMoyen-Age). Quel effet obtient-elle ?
5- Ce prêtre est-il sincère ? Justifiez votre réponse.
6- Comment se comportent le vilain et sa femme face au prêtre ?
7- Commentez la phrase : D’ailleurs, elle donne peu de lait.
8- Le fabliau comporte plusieurs morales. Lesquelles ?

Vocabulaire
Vilain : du latin villanus, paysan.
Sire, beau sire : apostrophe par laquelle on s’adresse àun homme. Variante sieur qui a donné monsieur.
Clerc : contraire de laïc.

TRACE ECRITE DES ELEVES DANS LE CAHIER.

Qu’est-ce qu’un fabliau ? Etude de texte Brunain et Blérain de XIIIe siècle, p. 286-287 du manuel.

A- La composition du fabliau

Il débute et se termine sur une intervention du narrateur qui :
• présente son histoire
• en donne la morale (ou les morales) l.32 à 36.
Ces récits étaient racontés par des jongleurs (troubadours).

Compléter le tableau sur le schéma narratif.

B- Un texte médiéval

Quelques tournures gardées par la traductrice :
ce fabliau nous montre que fol est qui ne se soumet l. 32.
Le vocabulaire : le vilain.
Ainsi, le récit garde son origine médiévale même après la traduction.

C- De qui se moque-t-on ?

Cerécit se moque des prêtres qui profitent des dons de leurs paroissiens pour s’enrichir.
Mais il se moque aussi des gens crédules et naïfs qui ne se doutent pas qu’ils se font tromper.

Conclusion

COMPLETER LA SYNTHESE

Un fabliau (du latin fabula, récit) est un petit récit qui était raconté par des jongleurs ambulants. Ils faisaient rire en se moquant des paysans libres, les vilains, et desmoines en les présentant dans de petites scènes comiques au dénouement inattendu. Comme la fable, le fabliau comporte une ou plusieurs morales.

LE DEROULEMENT DE L’HISTOIRE DE BRUNAIN ET BLERAIN (Schéma narratif) :

|Etapes |Explication |Passages dans le récit |
||Elle présente les circonstances de l’action (lieu, | |
| |époque) et les personnages principaux, qui vivent | |
| |dans une situation stable.| |
| | | |
| |Soudain, un événement inattendu survient et | |
|...
tracking img