Nerval sylvie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les circonstances de la rencontre
Les protagonistes
 La narration est à la première personne du singulier, " je ", cette focalisation interne ne va pas nous permettre d'avoir beaucoup de renseignements sur le garçon puisque c'est lui qui raconte l'histoire :
" J'étais le seul garçon dans cette ronde "
Cet isolement rend la situation exceptionnelle et en quelque sorte focalise toutel'attention du lecteur sur ses réactions ;
Le narrateur est accompagné d'une jeune fille dont il dit :
" je n'avais qu'elle, je ne voyais qu'elle, jusque-là "
Cet effet, très théâtral prépare le lecteur à la rencontre amoureuse. Cette rencontre est d'autant plus étonnante que la compagne du narrateur est le personnage éponyme : Sylvie :
" Une petite fille du hameau voisin ".
Non seulement il ditl'aimer mais elle donne son nom à l'œuvre, ce n'est pourtant pas elle qui sera l'autre protagoniste de la rencontre :
" A peine avais-je remarqué Adrienne "
C'est donc par une surprise que commence ce récit d'une rencontre, surprise du narrateur qui était persuadé de ne voir que Sylvie mais dont l'attention va être captée par une autre, surprise également du lecteur, obligé de se détacher dupersonnage éponyme pour suivre Adrienne. Nous étudierons ce personnage de façon plus détaillée dans la deuxième partie de l'étude.

- La Nature
Il faut attendre avant de connaître le lieu où se déroule l'action, le regard du narrateur privilégiant la vision d'Adrienne. On sait que Sylvie est une petite campagnarde :
" Du hameau voisin "
" Sa peau légèrement hâlée " témoigne d'une vie passée au grandair.
On parle ensuite de " ce pays brumeux " plein de mystères donc.
Lorsque la magie de la rencontre agit, le cadre apparaît plus clairement (à partir l.29)
" Ombre descendait des grands arbres "
" Clair de lune "
" La pelouse était couverte de faibles vapeurs condensées "
La Nature se fait enchanteresse, magique (les ombres " descendent ", agissent donc d'elles-mêmes) et devient un facteurfavorisant la rencontre, lui créant une sorte d'écrin magique :
" Nous pensions être en paradis "
 
Cette image bucolique se confirme dans le trophée que fabrique le narrateur pour Adrienne, transformée ainsi en divinité païenne (Sylphe ou Nymphe)
" Je rapportai deux branches, qui furent tressées en couronne et nouées d'un ruban. Je posai sur la tête rayons pâles de la lune. "
 
- Le jeu :Le dernier facteur décisif de cette rencontre est le JEU auquel se mêle le narrateur. :
" Dans cette ronde "
C'est une ronde d'enfants tout d'abord, la compagne du narrateur est " toute jeune encore "
Mais très vite, cette connotation s'estompe, le narrateur parle de " danse ", de " cercle " et non plus de ronde.
Adrienne est désignée par des adjectifs substantivés (" blonde, grande et belle").
Une dernière connotation puérile à la ligne 11 " nos tailles étaient pareilles " privilégie le jeu au sentiment amoureux ou au désir à peine évoqué :
" Un trouble inconnu s'empara de moi "
Cette hésitation peut s'expliquer par le fait que le narrateur sait qu'il n'y aura jamais aboutissement du désir avec Adrienne.
A partir de cet instant où les deux personnages sont en présence, le texteva se faire beaucoup plus poétique, métaphorique avec l'intervention du merveilleux.
C'est ce que nous allons voir en étudiant plus précisément la rencontre.

2) La rencontre
- Les étapes
La rencontre repose d'abord sur une surprise puis sur un comportement imposé par le jeu. Nous avons déjà dit que rien ne semblait avoir préparé le narrateur puisqu'il avoue ne voir que Sylvie.
" Tout àcoup " l.9 marque la rupture et le déclenchement de la rencontre tout en précisant que ce n'est encore qu'un jeu :
" Suivant les règles de la danse "
Tout montre que les personnages ne choisissent pas leurs gestes, tout leur est imposé par la danse, ou presque :
" Adrienne se trouva placée seule avec moi au milieu du cercle "
" On nous dit de nous embrasser "
Cependant le charme agit : " je ne...
tracking img