Neuro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour comprendre le comportement d'achat des consommateurs, une nouvelle technique est apparue au début des années 2000 aux Etats-Unis et a fait depuis peu son apparition en France. Il s'agit duneuromarketing. Comme son nom l'indique, cette méthode combine deux éléments : les neurosciences et le marketing.
Cela consiste à analyser l'activité cérébrale du consommateur à la vue d'un produit (aumoment de son acte d'achat) ou d'une publicité, à l'aide d'un scanner (ou IRM). Selon les inventeurs de cette technique très sophistiquée, quand une personne achète tel produit, cela signifie qu'elle ledésire fortement, et dans ce cas précis, sur l'IRM, il apparaît nettement qu'une partie particulière du cerveau est stimulée : il s'agit du putamen qui est le siège des plaisirs immédiats etinstinctifs et qui fait partie de la « zone inconsciente » sur cerveau.
Les émotions du consommateur sont en quelque sorte brutes ; elles ne peuvent être troublées par son environnement, sa conscience. C'estpour cela que les méthodes anciennes du marketing basées sur les sondages, les tests paraissent peu fiables car ce que prononce la bouche peut être différent de ce que le cerveau ressentimmédiatement (le design, l'idée que l'on se fait d'une marque… peuvent tout changer !)

Grâce à cette découverte, des entreprises (comme Coca-Cola, des banques américaines) ont décidé d'analyser les réactionsprocurées par leurs produits afin d'adapter au mieux ces derniers et leurs messages publicitaires au « goût » des consommateurs.

Le neuromarketing apparaît donc comme une nouvelle branche dumarketing. C'est un peu comme l'El Dorado pour les entreprises. Quoi de plus magique que de rentrer dans le cerveau des consommateurs pour savoir exactement, précisément quoi et comment leur vendre.
Celaouvre la voie à de nouvelles campagnes publicitaires d'un autre genre : plus ciblées, plus à l'écoute des envies des consommateurs… Le neuromarketing deviendrait ainsi la panacée…

Mais n'est-ce...
tracking img