Neuromarketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le neuromarketing

[pic]

Sommaire

Page de garde

Introduction

1. Le domaine 
2. La problématique choisie
3. L’intérêt
4. La démarche
5. Plan

A. Généralités et fondements sur les neurosciences appliquées au marketing et à la communication

1. Historique sur la psychologie, la neurologie et la publicité : Impact sur les insights consommateur
a)Généralités
b) L’avènement de la psychologie cognitive

2. Un peu d’enseignement sur les neurosciences
a) Le cerveau : c’est quoi ?
b) Schéma explicatif : Comment ça marche ?

3. Comment les neurosciences ont pénétré le domaine de la communication
a) A quoi peut servir le neuromarketing en communication ?
Est-il un atout pour les marques ?b) Que nous a appris l’étude par IRM ?
Aide t’il à faire vendre ?
c) Cas Coca Cola & Pepsi 
d) Cas Daimler Chrysler, étude réalisée en laboratoire en 2002

B. Extension sur la communication globale et stratégies des annonceurs

1. La PNL : Programmation neurolinguistique : Enregistrement de l’information et restitution dans le cerveau

2.Vers le neuromarketing
a) Changement de paradigme et révolution dans le domaine du marketing
b) Mais pourquoi la métaphore est au cœur de la pensée ?
c) C’est quoi l’esprit inconscient ?
d) Souvenirs, métaphores et images : Un marketing qui fait vendre
e) Et en création ?

3. L’étude sur les identités archétypales : Bénéfices stratégiques pour lesmarques
a) Le voyage du héros
b) Les archétypes dans la vraie vie 
c) La marque comme archétype 
d) Un langage intuitif pour la marque
e) Identification de l’ensemble archétypal 
f) Mesure des significations 
g) Carte d’un management des significations de marques 
h) Conclusion
i) Focus sur : Le retour deshéros

4. Hypothèse : « Les neurosciences et leur utilisation en étude consommateur sont elles oui ou non utilisées en agence de communication ?
a) Des cabinets conseils en neuromarketing émergent 
b) On peut réfuter cette hypothèse

5. Recommandations inspirées du livre « Dans la tête du client »

C. Controverses et manipulation psychologiques : Limites duneuromarketing

1. Les stimuli subliminaux 
2. Limites éthiques
3. Limites scientifiques

Conclusion
Sources
Lexique

Introduction

1. Le domaine 

Aujourd’hui on sait que l’offre est supérieure à la demande. Dès lors on se trouve dans une économie d’environnement. Dans ce cadre, la communication et la stratégie ont le pouvoir.
Ce type de marché est caractérisé par pléthore de produits etde concurrents.
Il est donc indispensable de savoir communiquer avec son marché dans le but de créer une empathie avec son environnement.

Le monde impitoyable de la publicité a changé !
La tendance s’inverse : Pour se faire remarquer il ne faut plus prononcer les termes « parts de marché », « audimat », « sondage », « questionnaire d’opinion » mais plutôt « neuromarketing », « cortexcérébral », « IRM », « BuyButon », « PNL »…

Les récentes avancées technologiques en IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) nous permette d’observer, de photographier le cerveau en 3D. L’IRMf (Imagerie par Résonance Magnétique Fonctionnelle), lui, permet d’enregistrer l’activité cérébrale au cours du temps.
C’est à partir de ces avancées scientifiques en neurologie qu’une nouvelle discipline a émergé etqu’on appelle « neuromarketing », nouvelle branche du marketing.

Plus que jamais, les spécialistes du marketing se tournent vers les neurosciences pour tenter d’obtenir des résultats toujours plus fructueux ainsi que des analyses approfondies du consommateur.
Selon Christian Poppe de Life & Brain [1]: «  Les scanners du cerveau sont plus objectifs que les méthodes de questionnement »....
tracking img