Newsletter vernimmen n89

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA LETTRE VERNIMMEN.NET
• ACTUALITE : L’analyse financière des groupes russes • GRAPHIQUE DU MOIS : Un exemple de politique de distribution : Bouygues
N° 89 Juillet - Août 2010 Par Pascal Quiry et Yann Le Fur

• RECHERCHE : De l’intérêt de détenir du cash • QUESTION ET REPONSE : Comment traiter en analyse financière la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises *** ACTUALITE : L’analysefinancière des groupes russes
234 entreprises russes étaient cotées en décembre 2009 sur la principale bourse de Moscou (MICEX) En éliminant de l’échantillon celles du secteur financier, celles ne disposant pas de 4 années de comptes et celles trop petites, on aboutit à un ensemble de 100 sociétés représentant 72 % de la capitalisation boursière moscovite (qui est d’environ 510 Md€, soit 37 % decelle d’Euronext Paris ou à peu près celle de Johannesburg). Nous leur avons appliqué la méthodologie d’analyse financière habituelle (1). Leurs comptes agrées sont disponibles sur demande via la boite aux lettres du site www.vernimmen.net. Pour la plupart, elles clôturent leurs comptes au 31 décembre.

Au sommaire du prochain numéro : - ACTUALITE : La gestion clients / fournisseurs -TABLEAU DUMOIS : Les taux d’impôt sur les sociétés dans le monde -RECHERCHE : Pourquoi les émetteurs américains ne demandent-ils pas le taux de commission payé par les européens pour leurs introductions en bourse ? -QUESTION : L’assurance de la garantie de passif

Création de richesse Le chiffre d’affaires cumulé des entreprises russes de l’échantillon est de 312 Md€, soit l’équivalent du chiffred’affaires de BP. Les entreprises russes cotées font apparaître une très grande diversité de taille : les 20 % les plus grandes font 87 % du chiffre d’affaires cumulé, 97% du résultat d’exploitation avec des chiffres moyens de 13,6 Md€ et 2,8 Md€. A l’inverse, les 20% les plus petites font 0,2 % de chiffre d’affaires cumulé, - 3% du résultat d’exploitation avec un chiffre d’affaires moyen de 30 M€. Laconcentration est forte puisque les 3 premiers groupes, Gazprom, Lukoil et Rosneft, font 50 % du chiffre d’affaires cumulé. Elle est nettement plus forte qu’en Chine (2), en Inde (3) ou au Brésil (4).
(1) (2) (3) (4)

Voir Voir Voir Voir

le la la la

chapitre 9 du Vernimmen 2010. Lettre Vernimmen n° 54 de janvier 2007. Lettre Vernimmen n° 72 de janvier 2009. Lettre Vernimmen n° 87 de mai 2010.LA LETTRE VERNIMMEN.NET : LE COMPLEMENT DE L’OUVRAGE

ET DU SITE WWW.VERNIMMEN.NET

LA LETTRE VERNIMMEN.NET
L’énergie et les minerais constituent 87 % du chiffre d’affaires relèguant les autres secteurs à 9 % et les télécoms à 4 %. Si la Russie n’est pas une économie de matières premières !
Télécom 4% Autres 9%

N° 89 Juillet - Août 2010 Par Pascal Quiry et Yann Le Fur

Electricité5% Mines & Minerais 13% Pétrole & Gaz 69%

Une autre preuve en est l’évolution du chiffre d’affaires cumulé : • + 21 % en 2007, • + 34 % en 2008, mais - 10 % en 2009 à cause principalement de l’évolution du prix du pétrole. Et ceci alors même que l’inflation des prix de détail a été comprise entre 9 et 13 % / an depuis 2006. Au total, la croissance réelle est proche de zéro et les marges, à desniveaux de départ très élevées, se dégradent nettement :
En % Chiffre d'affaires Execédent brut d'exploitation Résultat d'exploitation Résultat net 2006 100 31,1 25,2 20,4 2007 100 29,4 23,1 19,7 2008 100 28,5 22,6 11,6 2009 100 25,8 18,8 14,1

A titre de comparaison, les marges d’exploitation des groupes européens en 2009 ont été de l’ordre de 11,6 %, soit les deux tiers de celle de la Russie.Investissements La gestion de l’actif économique montre une nette détérioration en 2009 :
En % Chiffre d'affaires/actif économique 2006 82% 2007 74% 2008 84% 2009 65%

Sans surprise, compte tenu de l’évolution du chiffre d’affaires due à l’effet prix / matières premières sur la période, le chiffre d’affaires n’a progressé que de 46 % contre un doublement pour les immobilisations nettes....
tracking img