Nicolas page i love nyc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Expression Ecrite
Fiche de lecture :
Auteur : Nicolas Pages. {draw:frame}
Titre : I love NY (245 pages).
_Date de parution _: Janvier 2009.
Maison de l’édition : Flammarion.
Présentation de l’auteur :
Nicolas Pages est suisse il est né à Lausanne en 1970, il a actuellement 39 ans son métier actuel est écrivain, plasticien.
I love NY n’estpas son premier roman.
Architecte de formation, Nicolas Pages est un artiste conceptuel exposé et primé (Grand Prix des Beaux-Arts de la Confédération Helvétique en 1998). Son premier roman, _Je mange un _oeuf, rappelle par son rythme mécanique, par sa construction minimaliste le strict agencement des compositions techno. Nicolas Pages, artiste protéiforme, tant plasticien qu'écrivain, y déclineà la première personne le quotidien de quelque trois mois passés entre Lausanne, Londres et Mykonos. Après ce livre, Nicolas Pages part pour New York. Engagé par la photographe Nan Goldin, il cogère le studio de l'artiste américaine. L'occasion de revenir à l'art contemporain et de se lancer dans un reportage photo très personnel avec pour modèle son ami zurichois Steffen. Un travail mal perçu parle milieu artistique.
Les maisons d'édition, elles, courtisent le Lausannois, qui, peu après son retour en Suisse, s'isole un mois durant dans une cellule de l'abbaye d'Einsiedeln. Le temps d'écrire Les Choses communes, un livre hommage à Georges Perec qui égrène une suite effrénée de souvenirs récités à la première personne, comme une lente incantation lancée par un écrivain de trente ans aumillénaire qui s'achève. Un ouvrage à la fois intimiste et générationnel, impudique, parfois maladroit, ouvert et généreux, interpellant le lecteur dans son exploration erratique du passé. Loin de New York, il navigue désormais entre Genève et Zurich.
Autres romans : « je mange un œuf » ; « les choses communes » ; « super G » ; « septembre ».
Est-il que romancier : Sonvéritable métier est architecte avant de devenir romancier.
Thème récurrent du livre : Homosexualité_ :_ « on ne baisait pas non plus, ou quand on baisait, on était toujours pétés et on baisait à trois (Arnaud, Vincent et Zach) ».
Drogue_ :_ « c’était trois kilos de coke ».
Argent_ :_ « il se faisait entre dix et vingt mille dollars par semaine, il y avait des sacs entiers de billets ».Intrigue : Dans un appartement à New York, puis dans un vieux moulin à la campagne, Nicolas et Arnaud, des amis de longue date, se retrouvent, le premier racontant au deuxième les nombreuses aventures de son voyage avec Lucas sur les routes américaines. La description d'une Amérique underground avec trafics de cocaïnes, lieux interlopes, amitiés ambiguës…
Portrait despersonnages principaux : Arnaud (gay) à la barbe, reviens habiter à New York, est le confident de Vincent et Lucas.
Il est plutôt simple ne se prend pas la tête et aime écouter ses amis lui raconter leur vie pendant des heures.
Vincent (gay) habite déjà à New York. C’est lui le personnage le plus central à qui tout est arrivé, il est plutôt extraverti, aime faire l’amour, profiter de la vieavant tout et se soucis un peu de rien. Il vit au jour le jour. C’est une personne simple qui n’a pas besoin d’avoir grand chose pour être heureux à part sa drogue et de l’alcool et du sexe.
Lucas (hétéro ambiguë) 34 ans. Personnage difficile à cerner car très ambigüe on ne sait pas vraiment s’il est hétérosexuel ou s’il est homosexuel car il pense comme un homosexuel. C’est un personnage agréablesimple et apprécié de Arnaud et Vincent.
1er passage choisi dans le livre : pages 41 à 43 Cette page se situe au début du roman, à ce moment là deux amis de longue date Arnaud et Vincent se retrouvent chez Vincent après plusieurs années sans s’être vus et se racontent leur vie.
J’ai choisi cette page car elle me paraît très intéressante et très importante à la compréhension de...
tracking img