Niemeyer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Oscar NIEMEYERLe Grand Volcan, 1972-1982Maison de la Culture du Havre, Espace Oscar-NiemeyerThéâtre de 1200 places et cinéma de 350 placesVoile de béton en coque parabolohyperboloïdique peint enblancLe Havre, France | |

Biographie :
Considéré comme le plus célèbre architecte brésilien, Oscar Niemeyer (né Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, le 15 décembre 1907 à Rio de Janeiro)tient une place majeure dans l’histoire de l’architecture moderne, inscrite dans le mouvement du style international.
Il suit une formation d’architecte à l’école Nationale des Beaux Arts de Rio deJaneiro de 1930 à 1934 puis débute sa carrière dans l’agence de Lucio Costa. Il est très influencé par le travail de Le Corbusier avec qui il va parfois collaborer.
En 1956, Juselino Kubitschek estproclamé président du Brésil. Très rapidement, il charge Oscar Niemeyer de construire les édifices publics de la nouvelle capitale fédérale, Brasilia. La forme courbe ainsi que le béton armé luiapparaissent particulièrement bien adaptés pour retranscrire l’intention du gouvernement : produire un « choc architectural » symbolisant l’entrée du Brésil dans l’ère de la modernité. En moins de dix ans, unecité futuriste émerge du sol. Successivement apparaissent la résidence du chef d’état dite Palais d’Alvorada (1957), la Place des Trois Pouvoirs avec le Congrès National (1958), le Palais du Planalto(1958), le Tribunal Suprême, les sièges des différents ministères, le théâtre national, l’aéroport (1965) et la Cathédrale. C’est avec ces réalisations monumentales qu’Oscar Niemeyer acquiert unenotoriété internationale.
Suite à la prise de pouvoir d’une dictature militaire en 1967, Oscar Niemeyer décide de s’exiler en France où, grâce à un décret du général Charles de Gaulle, il obtientl’autorisation de construire. Il y bâtit plusieurs édifices majeurs, dont le Siège du parti communiste à Paris (1965), la Maison de la culture du Havre (1972-1982), la Bourse du travail de Bobigny (1987)...
tracking img