Nietzsche, le gai savoir, introduction commentaire de texte

Pages: 3 (614 mots) Publié le: 3 avril 2013
Nietzsche entend mener à bien dans ce texte ce qu'il a nommé ailleurs la généalogie de la morale : il s'agit d'élucider l'origine et le fondement de nos systèmes moraux, c'est-à-dire de se demanderpourquoi tel comportement est valorisé, nommé « bon » et récompensé par le corps social tout entier, tandis que tel autre est jugé « mauvais » et, en tant que tel, châtié ou puni. Pourquoi par exempledisons-nous que l'altruisme est une vertu, et l'égoïsme un vice ? Pourquoi sommes-nous tous convaincus que celui qui en toutes choses ne recherche que son propre avantage est un homme méchant, tandisque cet autre qui fait montre de dévouement et de désintérêt est érigé comme un exemple à suivre ? La réponse nietzschéenne est simple : notre morale est un système de valeurs destiné à favoriser teltype de comportement et à brider tel autre, tout et uniquement en fonction des conséquences qu'ils auront sur le corps social : ce qui est utile au groupe est « bon », ce qui lui est nuisible estréputé « mauvais ».
De là s'ensuit un paradoxe que Nietzsche prend un malin plaisir à révéler dans toute sa crudité : nous nommons « bons » le désintéressement et l'altruisme… par égoïsme et par intérêt.Une « bonne » action n'est jamais bonne, précisément, pour celui qui la fait, puisque pour être bonne, elle doit servir les intérêts des autres et non les siens – de ce point de vue, un égoïste, c'estseulement un homme qui ne pense pas assez à moi. Ainsi donc, on oppose les vertus et les vices, en oubliant qu'ils sont aussi intéressés les uns que les autres : l'homme « vertueux », c'est seulementcelui qui fait passer les intérêts de la société avant les siens. Par conséquent, ce que cette opposition naïve tend à oublier, c'est que tous nos comportements, qu'ils soient « bons » ou « mauvais», ont une origine commune : les instincts, qui sont autant de tendances luttant chacune pour la domination. Un homme « moral », c'est donc simplement un homme chez qui un instinct en particulier a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire d’un texte de nietzsche : le gai savoir
  • Explication de texte
  • Explication De Texte NIETZSCHE Le Gai Savoir
  • Texte friedrich nietzsche, le gai savoir
  • Commentaire §287 du gai savoir, nietzsche
  • Nietzsche, extrait du gai savoir etude de texte
  • Nietzsche le gai savoir
  • la connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !