Nietzsche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nietzsche s'interroge dans ce court texte sur la pensée et sur la conscience. L'homme pense constamment nous dit-il, autrement dit, même lorsqu'il croit qu'il ne pense pas vraiment ou qu'il ne pense à " rien de spécial " comme on le dit parfois. Mais il ajoute - et c'est le plus problématique - que la pensée qui devient consciente n'est qu'une dimension de la pensée, une partie " infime ", lesommet de l'Iceberg pourrait-on dire (c'est une image intéressante ici dans la mesure où elle sera reprise par Freud. Or, vous pouvez constater que les propos de Nietzsche préparent ici en quelque sorte le terrain de la psychanalyse et la réflexion sur l'inconscient). Les choses se compliquent lorsqu'il cette partie de la pensée qui nous est évidente est la plus " mauvaise ". Que veut-il dire par là? Tout simplement qu'elle est une sorte de trahison de nos pensées les plus intimes et les plus profondes, mais que nous refusons peut-être de voir en face (cf. le refoulement, thème non nietzschéen mais exploité en psychanalyse). Par ailleurs, la pensée que nous nommons consciente est un produit " social " (d'où l'idée d'échanges). Voilà les premières remarques que nous pouvons vous faire, nousespérons que cela vous sera utile, à vous de poursuivre l'analyse.
Interrogez-vous sur chaque concept important présent dans le texte et faites une analyse linéaire de manière à ne rien oublier. Nietzsche développe ici une thèse portant sur l'origine de la conscience. Il considère que cette dernière s'est développée et constituée dans l'urgence de la nécessité de survivre. Par ailleurs, c'estpour des raisons sociales que la conscience a pu également apparaître : l'homme ayant besoin de ses semblables, devait se former des idées, des mots, des pensées claires afin de les exprimer aux autres et à lui-même. S'il avait été un animal solitaire nous dit Nietzsche, il n'aurait pas eu besoin de la conscience. On peut noter également que Nietzsche laisse planer l'hypothèse d'une zone inconscientede notre vie psychique puisqu'il écrit que nos actions, pensées, mouvements parviennent " en partie " à la surface de notre conscience. Cela signifie que toute une dimension de nous- mêmes échappe à notre conscience. C’est à ce moment qu’il évoque le fait que la conscience ne correspond qu’à une partie superficielle de ce que nous pensons. Il y a de ce point de vue une préfiguration de lapsychanalyse que vous pouvez commenter. Vous trouverez de nombreux éléments pour développer ces points en vous reportant aux sujets indiqués au bas de cette réponse. A partir de là, c'est à vous de formuler la problématique du sujet. Voilà les premières pistes que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et del'évolution de votre réflexion.

1. numérotez chaque phrase ou si celle ci est longue, chaque unité de sens
2. Statut de la phrase : s’agit-il d’une affirmation, d’une négation, d’une interrogation ? Le ton est-il critique, ironique, polémique… ? Y a-t-il un terme d’opposition ? Lequel ?…
3. Qu’est-ce qui est dit ? (Cette colonne correspond à ce que serait une paraphrase) Il ne faut pas alorsrésumer simplement la phrase du texte mais relever tout ce qui est affirmé.
4. Colonne essentielle : vous relevez ici tous les concepts, mots importants de la phrase et vous y accolez son opposé (voir exemple)
5. Vous notez au fur et à mesure de chaque phrase les exemples, les références, les autres arguments auxquels vous pensez

III / Comment rédige-t-on une explication ?
A/L’introduction
Votre introduction rédigée doit suivre les étapes suivantes :
- thème (de quoi parle le texte ?)
- thèse (quelle thèse soutient-il ?)
- mouvements (quelles sont les étapes suivies par l’auteur ? vous devez alors ici
être très précis et dire : " de (vous citez) […] (fin du passage) " le texte nous dit que ; puis de (citez) […] (fin du passage), il nous dit que… et cela pour
tout le...
tracking img