Nikolski

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nikolski

1. Narrateur-inconnu :
La première histoire est celle d’un narrateur inconnu, qui est un libraire sédentaire. À la suite du décès de sa mère, alors qu’il vide la maison de son enfance, il retrouve un vieux compas-boussole qu’il met autour de son cou. Il le surnomme '' le compas Nikolski '' car l’aiguille pointe invariablement vers le village de Nikolski. Il lui avait été envoyé parson père qu’il n’a jamais connu. Ce dernier travail dans une petite bouquinerie de livres usagés de Montréal. Il voit défiler des clients particuliers, dont Arizna qui y oublie le livre à trois têtes. De plus, il collectionne des guides de voyage. D’ailleurs, ces guides amènent Joyce chez lui où il brise son compas. Le lendemain matin, Joyce a disparut avec un guide de la République Dominicaine.Le libraire voulant la revoir tombe face à face avec des policiers qui fouillent son appartement. À la fin de l’histoire, d’autres clients, Noah son fils, vont à la bouquinerie et Noah remet au bouquiniste la carte des Caraïbes qui complète le livre à trois têtes. L’inconnu décide de se prendre en main en quittant la librairie.

Noah :
Noah Riel est un amérindien qui a vécu toute son enfanceen voyageant avec sa mère dans une roulotte au travers les prairies Canadiennes. Il a appris à lire avec les cartes routières. Vers l’âge de 18 ans, Noah s’installe à Montréal pour étudier l’archéologie. Pendant ses études, il se lie d’amitié avec Arizna, qui vient souvent chez lui. Après un an d’absence, au retour de fouilles archéologiques, Noah revoit Arizna avec son bébé, Simón. L’archéologuepart vivre au Venezuela avec Arizna et sa famille, prétextant qu’il a des recherches à faire dans les Archives coloniales de la Asunción. Après 4 ans à l’Île Margarita, Arizna demande à Noah de partir passer Noël à Montréal avec Simón car elle éprouve des difficultés avec son entreprise. Arizna remet à Noah une lettre de paternité pour qu’il puisse passer aux douanes avec Simón. Ils arrivent àMontréal après un dur voyage et une rencontre avec Joyce à l’aéroport. Une visite à la librairie leur permet de remettre la carte manquante des Caraïbes au bouquiniste. Pendant tout ce temps, Noah envoie des lettres à toutes les postes restantes du Canada, espérant rejoindre sa mère. Toutes les lettres lui reviennent.

Joyce :
Joyce Doucet, descendante de pirates et flibustiers de toutes sortes,née à Tête-à-la-Baleine, rêvait de perpétuer les traditions familiales. C’est dans la cuisine de son grand-père qu’elle découvre ses grands secrets tout en buvant du thé et en regardant des cartes postales reçues par oncle Jonas. Elle décide de quitter sa région à la recherche d’une vague et hypothétique mère qui se serait recyclée dans le piratage. Elle s’arrête à Montréal, trouve un travaildans une poissonnerie et se lance à son tour dans le piratage informatique. Pour arriver à ses fins, elle fouille dans les ordures de la ville afin de ramasser des outils informatiques. Pour l’aider à comprendre le fonctionnement de ces carcasses d’ordinateurs elle vole des manuels d’informatique dans une bouquinerie. Un jour Joyce doit quitter Montréal, car elle a été démasquée par la police et elledécide d’aller chez la grand-mère de Maelo en République Dominicaine. Pour se faire elle va à la bouquinerie pour voir des guides de voyages et c’est à ce moment là que le libraire lui propose de la voir le soir même, chez lui. À la toute fin Joyce est en cavale en République.

2. Passage du roman :
Couché dans les étoiles de mer, il écoute l’air palpiterautour du lit, la moindre onde sonore rebondir et s’amplifier
sur les murs. Il n’a jamais possédé un espace à lui tout
seul – hormis la couchette format pygmée de la roulotte
argentée – et il doute d’arriver à combler ces 30 mètres cubes
de cosmos avec ses maigres...
tracking img