Nono

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (835 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je suis perdu. Pourtant, il y a du monde autour de moi, et, je crois connaître cet endroit.
Des gens crient, des sons m'assourdissent, des regards se posent sur moi,ils s'approche. J'aperçois unepersonne, mais je ne distingue pas ses traits. Elle me parle, je ne comprends pas. J'aimerais répondre, mais, je ne sais quoi dire. Elle s'éloigne alors. Des personnes défilent. Le temps me paraît silong, je ne sais que faire ici. Un visage m'est familier. Je me retrouve maintenant enfumé. Je parviens à détourner mon regard. Il fait sombre. Les gens sont agités. Je me sens oppressé. Ils crient,j'ai peur, mes sens sont en éveillent. J'entends, je sens, je vois, je touche, je goutte. Mais, je ne me contrôle plus. Je ne suis plus maitre de moi, ni de mes actes. Je tente de me lever. J'yparviens. M'assaillant sur un fauteuil, on me tend un verre. Je le bois. Son goût est fort. Il m'irrite et pourtant c'est agréable. Je vois flou. On me tend une cigarette. Je la fume. C'est bon. Pourtant songoût me paraît différent. C'est fort, ça me brule les lèvres, ça me monte à la tête, j'ai faim, j'ai soif. Je me sens épuiser. Mes paupières sont lourdes. Mes jambes tremblent. Ma bouche est sèche.Je veux prendre un verre, mais je dois me lever et je n'ai pas la force. Me ressaisissant, j'arrive tout de même à me lever. Mais je trébuche, et tombe. J'abandonne. Je reste là. C'est agréable. Lamoquette est douce. On ne fait plus attention à moi. On me piétine. Portant je suis là. Quelqu'un m'attrape. Je me débat. Je ne veux pas que l'on me touche. Je ne parviens pas à voir son visage. J'éssaiede le repousser. Il rit et s'éloigne. Allongé sur le dos,je me retrouve face au plafond. Il tourne. Je ferme alors mes yeux, mais une forte migraine surgit. Je les rouvre, mais ça ne cesse. C'estétrange.
Balloté dans le flux d'un temps que je ne contrôle pas, mais cependant auteur d'actes pouvant entrainer des conséquences importantes, je suis encore perdu. Il faut que je me lève. Je n'ai...
tracking img