Norbert elias, la civilisation des moeurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
~ Norbert Elias, La civilisation des mœurs ~

Né à Breslau en Allemagne en 1897 et décédé à Amsterdam en 1990. Persécuté par les nazis durant la seconde guerre mondiale car il était juif, il émigre en Suisse puis à Paris. Il écrit le Procès de la civilisation et La dynamique de l’Occident. Il a été d’une brillante contribution à la sociologie contemporaine.
I- Première partie, « culture etcivilisation »
*
* CHAPITRE 1
La formation de l’antithèse « culture » - « civilisation » en Allemagne.
La civilisation est l’expression de la conscience occidentale, on pourrait même dire le sentiment national occidental. C’est l’avancée de la société occidentale des deux et trois derniers siècles sur les siècles précédents et sur les sociétés plus primitives. Cette société est fièrede son développement technique, de ses règles de savoir-vivre, de l’évolution de sa connaissance scientifique et celle du monde.
Cependant il y a une grande différence entre l’usage que font les Anglais et les Français d’une part, et les Allemands d’autre part. Pour les premiers la civilisation représente la fierté de la nation, les progrès de l’Occident et de l’humanité en général. Pour lesseconds, c’est une chose fort utile mais qui est secondaire, c’est plutôt ce qui constitue la face extérieure de l’homme. Lorsque l’Allemand entend montrer sa fierté, il emploie le terme de culture.
Pour les Français et les Anglais la civilisation peut se rapporter à des faits politiques, économiques, religieux, techniques, moraux et sociaux. La culture allemande désigne essentiellement des donnéesintellectuelles, artistiques et religieuses.
Le terme « cultivé » est proche de la notion occidentale de civilisation. Il représente la forme la plus élevée de « l’être civilisé ». Le terme « cultivé » se rapporte d’abord en premier lieu à la manière de l’homme de se présenter et de se comportement, il désigne aussi sa qualité sociale, son langage, ses habitudes vestimentaires et se distinguepar là du terme « culturel » qui vise exclusivement les réalisations de l’homme.
La civilisation désigné l’aboutissement d’un processus, se rapporte à quelque chose de fluctuant, en constante progression. La civilisation efface jusqu’à un certain point les différences entre les peuples qui depuis longtemps ont déjà débordé leurs frontières et se sont livré à des activités colonisatrices.
Lanotion allemande de culture, elle, souligne les différences nationales et les particularités des groupes. En effet, l’Allemagne n’a accédé que très tard à l’unification et à la consolidation politique, dont les limites ont fluctué pendant des siècles et menaçaient encore de le faire en 1939 lorsque le livre a été écrit. La notion de culture reflète la conscience d’une nation obligée de se demandercontinuellement en quoi consiste son caractère spécifique, de rechercher et consolider sans cesse ses frontières politiques et spirituelles.
Les notions de ce genre sont l’aboutissement d’expériences communes et manqueront toujours de vitalité aux yeux de ceux qui ne partagent pas ces expériences.
Des mots spécifiques émanent d’individus qui les ont formées à partir de la manière linguistiquedu groupe. Mais ces individus ont fait fortune et les ont imposées, ajustées. Ces mots ont fait l’objet d’échanges jusqu’à ce qu’elles deviennent des instruments valables, capables d’exprimer l’expérience commune, la pensée commune. Elles sont donc l’expression d’une collectivité. Cette collectivité s’en sert parce qu’elle les prend pour évidences. Certains se meurent quand ils n’évoquent plusaucune fonction et plus aucune expérience liée à la vie sociale du moment.
L’évolution des notions antithétiques  « civilisation » et « culture »
L’année 1919 ranime l’aspect antithétique du mot culture qui s’oppose au mot civilisation. D’ailleurs on faisait la guerre à l’Allemagne au nom de cette civilisation. Les circonstance s historiques ont simplement insufflé une énergie nouvelle à une...
tracking img