Normes d'audit maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 153 (38188 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Royaume du Maroc
__________________

Ordre des Experts Comptables

____________________________________________________________

_____________

Régi par la loi n° 15-89 Réglementant
la profession d'Expert Comptable et instituant un
Ordre des Experts Comptables Promulguée par le
Dahir n° 1-92-139 du 14 Rajeb 1413 (08 Janvier 1993)
___________________

G U I D E P R A T I Q U ED' A U D I T

AIDE À LA MISE EN ŒUVRE
DU RÉFÉRENTIEL DE NORMES

Royaume du Maroc
__________________

Ordre des Experts Comptables

____________________________________________________________

_____________

Régi par la loi n° 15-89 Réglementant
la profession d'Expert Comptable et instituant un
Ordre des Experts Comptables Promulguée par le
Dahir n° 1-92-139 du 14 Rajeb 1413(08 Janvier 1993)

_______________________________________

GUIDE PRATIQUE D´AUDIT

Lors de la réunion du 21 décembre 2004, le Conseil National de l’Ordre des Experts Comptables a adopté le présent guide pratique d’audit.

Avant propos

Ce guide vise à synthétiser les éléments essentiels de la mission d'audit légal ou contractuel et à aider les professionnels à mettre en œuvre ledispositif de normes.
Il n'est pas destiné à remplacer le manuel des normes dont tous les principes et commentaires restent fondamentaux dans l'exercice professionnel.
Il est directement inspiré des normes internationales d'audit (IFAC).

Il n'a pas vocation à répertorier toutes les situations et doit être considéré comme mémo de référence des principales données constituant le cœur de la missiongénérale.

Sont exclues les missions d'audit spéciales, d'examen limité, de compilation d'informations financières et d'examen d'informations financières prévisionnelles.
Il est construit de la façon suivante, visant à structurer les principaux outils utilisés dans la démarche d'audit (à chaque fois que possible, des modèles sont annexés, tant pour illustrer le propos qu'à titre pratique).

Plandu guide

1) INTRODUCTION

2) ORGANISATION GENERALE DE LA MISSION D'AUDIT

3) OUTILS DE REFERENCE POUR LA MISSION D'AUDIT

4) CAS PARTICULIER DE L'AUDIT EN MILIEU INFORMATIQUE

5) PRISE EN COMPTE DE LA SITUATION DE L'ENTREPRISE CONTROLEE

6) VERIFICATIONS SPECIFIQUES (mission d'audit légal)

7) FIN DE MISSION

8) COMMUNICATIONS

9) MODELES10) LEXIQUE

1 - INTRODUCTION

Rappels généraux

La mission d'audit conduit à exprimer une opinion sur les comptes conformément au référentiel comptable utilisé : les comptes devant exprimer sincèrement, dans tous leurs aspects significatifs, la situation financière de l'entité et les résultats de ses opérations.

L'auditeur doit ainsi porter un jugement sur :
- la conformité descomptes aux règles comptables et lois en vigueur,
- la sincérité des informations au regard des opérations réalisées par l'entreprise,
- l'image fidèle donnée par les états de synthèse des comptes et opérations de
- l'entreprise et de sa situation financière.

La mise en œuvre de la mission repose sur l'appréciation des risques de nature à engendrer des anomalies significatives pouvantaltérer l'appréciation du résultat, de la situation financière ou de la présentation des états de synthèse.
Ces risques sont associés :
- aux décisions prises par les dirigeants et à la traduction chiffrée des événements passés et futurs,
- aux limites intrinsèques du contrôle interne,
- à la situation de l'entreprise.

La démarche de l'auditeur emporte la mise en œuvre de diligences jugéesnécessaires dans le cadre d'une obligation de moyens et non de résultat.
A la mission sont attachés des risques :
- de non-détection d'une anomalie significative
- de défaillance du système de contrôle interne.

Référence au manuel des normes

L'audit se réalise par application de règles définies par des normes professionnelles qui servent de référentiel aux praticiens.
Il est maintenant...
tracking img