Note de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Lors de cette première année de formation de monitrice éducatrice, j’ai effectué mon stage au sein de l’EPMS (Etablissement Public Médico-Social) AR BRUG à Saint Martin Des Champs dans le Finistère. Cet établissement est un IME (Institut Médico-Educatif) public.
L’établissement a un agrément de 90 places. Sa mission est d’accueillir des enfants et adolescents, âgés de 6 à 20ans, déficients intellectuels légers à moyens avec ou sans troubles associés. L’établissement est régit par l’annexe XXIV du 27/10/1989.
Cet établissement vise à amener les jeunes à une insertion socioprofessionnelle grâce à une prise en charge globale et à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un projet individuel.
J’ai effectué mes 14 semaines de stage sur le service « IMP (InstitutMédico-Pédagogique) moins de 14 ans ».Ce service équivaut aux sections SEES (Section d’Education et d’Enseignement Spécialisé).
Dans un premier temps je vais vous présenter la population accueillie, puis je vous ferais part de ma pratique au sein de la structure.

I population

I présentation générale

J’effectue mon stage auprès de 90 enfants et adolescents présentant une déficience intellectuellelégère à moyenne avec ou sans troubles associés. Cette année, l ‘établissement compte 36 externes et 64 internes dont 23 filles et 77 garçons. La majorité des jeunes viennent des bassins morlaisiens et brestois.
Tout les jeunes admis dans l’établissement ont au préalable reçu une orientation de la CDAPH (Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) favorable à une prise encharge globale en établissement spécialisé et tout particulièrement en IME.
L’établissement constate une évolution des pathologies prises en charge. La vocation de l’établissement était l’accueil de jeunes présentant une déficience intellectuelle. Aujourd’hui l’établissement accueil de plus en plus de jeunes porteur de troubles psychiques. Cette dernière pathologie pouvant être la cause de ladéficience intellectuelle.

II définition des termes déficience et troubles associés.

I la déficience:
Définition :
Selon la définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) « dans le domaine de la santé, la déficience correspond à toute perte de substance ou altération d’une fonction ou d’une structure psychologique, physiologique, ou anatomique ».[1]
Le déficienceintellectuelle comprend 3 registres : celui de la mémoire, celui de la pensée, et celui de l’intelligence.
D’après les statistiques de population de l’EPMS pour l’année 2007 / 2008, Il y avait 69% des jeunes qui présentaient une déficience légère, 17% présentaient une déficience moyenne et 14% ne présentaient pas de déficience intellectuelle. Cf. annexe 1

II les troubles associés oudéficience du psychisme
Définition :
« la déficience du psychisme se présente comme une perturbation qui affecte la pensée, les sentiments ou le comportement d'une personne à un point tel que sa conduite peut devenir incompréhensible et inacceptable pour son entourage ».2

Au sein de la structure, on trouve 2 grands groupes de troubles associés appelés également déficience psychique.
-Les psychoses : ce sont des troubles mentaux qui se définissent par la perte de contact avec la réalité.
- Les troubles de la conduite et du comportement et/ou de la personnalité: difficultés d’un jeune à accepter les règles de la vie sociale. Ces difficultés sont visibles dans tous les milieux de vie du jeune se traduisant par de l’agitation, un refus des règles due à une incompréhensiondu sens de ces dernières et donc des sanctions et des risques encourus d’où une réelle mise en danger des jeunes. Ils peuvent également avoir des difficultés à créer des relations.

La population accueillie par l’établissement est de 66% de jeunes présentant une déficience psychique, 26 % de jeunes présentant une déficience intellectuelle légère, 7 % de jeunes présentant une déficience...
tracking img