Note de synthese

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ERASMUS et le développement de la « citoyenneté » européenne

Introduction

« Mon séjour d’ERASMUS a été la meilleure année de ma vie » : quel étudiant universitaire n’a jamais entendu ces mots d’un de ses amis ? Pour moi, mon année ERASMUS n’était pas seulement une année exceptionnele pendant laquelle j’ai rencontré des amis de toute Europe mais aussi celle où j’ai découvert la beautéde nouvelles cultures, langues et cuisines. Je me sens comme Xavier, personnage principal de l’Auberge espagnole de Cedric Klapish, qui a passé une anné avec ses amis européens, je suis rentré et j’ai ramené avec moi un peu de chaque ami que j’ai rencontré en France. Je suis française, anglaise, espagnole, italienne, grèque, je suis comme l’Europe, je suis un vrai pot pourri. J’habite en Europe,la plupart de mes amis sont européens et j’ai suivi des études européennes mais à mon avis, une expérience du programme ERASMUS (ou son équivalant) est le moyen le plus efficace pour se sentir européen. Ni la meilleure connaissance des institutions, du système et du droit européen ne vous donnera pas ce sentiment réel.
Dans une première partie nous ferons l’analyse les étudiants ERASMUS et sesséjours d’études pourtant que ERASMUS cible également les enseignants, les formateurs et les autres acteurs de l'enseignement supérieur. Cette analyse nous permettra de répondre aux questions suivantes : Qu’est ce-que le programme ERASMUS ? Comment ces séjours aident-ils à la formation d’une « citoyenneté » européennes ? Quels sont les mécanismes de construction identitaire mis en oeuvre etquelle est la nature de cette identité ? Enfin, comment les étudiants ERASMUS gèrent-ils identité nationale et identité européenne ?

I) Qui sont les étudiant ERASMUS ?

a) Le programme ERASMUS (1987-2010)

Erasmus[1] constitue l’acronyme de EuRopean community Action Scheme for the Mobility of University Students.[2] Ce programme met l'accent sur la mobilité des étudiants et desenseignants, et sur la coopération européenne entre les établissements d'enseignement supérieur et autres acteurs clés de l'économie de la connaissance. Erasmus contribue à la réalisation d'un espace européen de l'enseignement supérieur en poursuivant plusieurs objectifs opérationnels dont l'amélioration de la qualité et l'accroissement du volume de la mobilité étudiante et enseignante en Europe et depuis2007, entre établissements d'enseignement supérieur et entreprises; la transparence et la compatibilité des qualifications acquises dans l'enseignement supérieur et la formation professionnelle supérieure en Europe.[3] Mis en place en 1987, il a depuis lors permis à plus de 2 millions d'étudiants de toute l'Europe de vivre des expériences d'apprentissage enrichissantes à l'étranger.[4] Leprogramme Erasmus relève désormais de SOCRATES. Socrates est le programme européen en matière d'éducation. Sa grande ambition est de construire une Europe de la connaissance et de répondre ainsi aux grands défis de ce nouveau siècle: promouvoir l'éducation et la formation tout au long de la vie, encourager l'accès de tous à l'éducation, et aider les citoyens à acquérir des qualifications et descompétences reconnues. Plus concrètement, Socrates vise à promouvoir l'apprentissage des langues, et à encourager la mobilité et l'innovation. Il compte présent huit actions différentes. Toutes visent à favoriser une dimension européenne de l'éducation et à améliorer sa qualité en encourageant la coopération entre les pays participants.[5]
La mobilité des étudiants peut s'effectuer sous la forme d'unemobilité d'études hors de France, sans que des droits d'inscription supplémentaires soient demandés par l'université partenaire, sont reconnues et prises en compte pour l'obtention du diplôme en France, par l'université d'origine, notamment grâce au système de crédits E.C.T.S.[6] et au contrat d'études qu'un étudiant Erasmus signe avant son départ avec les deux universités concernées.[7]
Pour...
tracking img