Note de synthese

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3005 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Rennes 1
IUT de Saint-Malo
Département GEA

Université de Rennes 1
IUT de Saint-Malo
Département GEA
Année universitaire 2012-2013
Année universitaire 2012-2013
DOUTRELUINGNE Marion
PASQUET Hélène
PETROFF Tatiana
TAHON-PETROVA Nina
Groupe 3

DOUTRELUINGNE Marion
PASQUET Hélène
PETROFF Tatiana
TAHON-PETROVA Nina
Groupe 3

M 131 Communication d’entrepriseMr BRUNARD

Sommaire

Entreprise et handicap (Nina TAHON-PETROVA) 3
Bibliographie des sources utilisées (normes ISO 690) 4
Grille d’évaluation : Nina TAHON-PETROVA 5
Les inégalités hommes / femmes dans l’entreprise (Marion DOUTRELUINGNE) 6
Bibliographie des sources utilisées (normes ISO 690) 7
Grille d’évaluation : Marion DOUTRELUINGNE 8
Quels droits face à la discrimination ?(Hélène PASQUET) 9
Bibliographie des sources utilisées (normes ISO 690) 10
Grille d’évaluation : Hélène PASQUET 11
L’entreprise doit-elle pratiquer la discrimination positive ? (Tatiana PETROFF) 12
Bibliographie des sources utilisées (normes ISO 690) 13
Grille d’évaluation : Tatiana PETROFF 14

Entreprise et handicap (Nina TAHON-PETROVA)

Ce dossier consacré aux entreprises et auxhandicapés contient deux articles de journaux, un extrait de livre, un rapport et une photographie. L’intégration des handicapés en entreprise, nous interroge sur le constat de la situation, la loi et les organismes et la division de la population.

Dans notre société, les inégalités sont présentes. Tel le handicap. Le chômage existe, oui. Même si l’emploi des personnes handicapées augmente,le taux de chômage se mesure par deux fois supérieure à celui de la population du pays avec 19,3% en 2007 (doc n°1). Ainsi en est-il que le nombre de demandeurs d’emploi handicapés reste élevé avec 14% en 2011 (doc n°1/2/3). Cette augmentation s’explique par une demande d’acceptation de ces personnes. On peut aussi relever que le manque de qualification peut expliquer ceci. Il faut accentuer lesefforts sur la formation (doc n°1). De plus, 83% des demandeurs d’emploi handicapés ont un niveau de qualification égale au BEP ou inférieur (doc n°3). Dans la population générale le chômage vise surtout les jeunes. Dans le cas des handicapés, les personnes plus âgées sont pénalisées.

Plusieurs lois et organismes participent à rendre justice et favorisent la lutte contre les inégalités. Eneffet, un taux de 6% de travailleurs handicapés est obligatoire dans les entreprises de 20 à 100 salariés ce qui permet la non-discrimination (doc n°2/4). Cadre législatif et fonctionnement institutionnel ont sans cesse été renouvelés depuis 1957, avec des conventions, des plans d’insertion professionnelle, des formations professionnelles (Doc n°3). Avec la loi entrée en vigueur en 2005 pour lesecteur privé, l’association AGEFIPH permet d’aider à l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés dans 80 départements. Grâce à Pôle emploi et CAP emploi, elle tire un bilan positif et dit être en bonne voie. AGEFIPH collecte les pénalités des entreprises, preuve que les entreprises « hors la loi » diminuent (doc n°1). Le FIPHFF est un organisme similaire à l’AGEFIPH mais concerne lesecteur public. Et comme le souligne le rapport Busnel : « l’emploi, un droit à faire vivre pour tous ».

La discrimination est présente. La population reste toujours divisée. Sur la photographie (doc n°5), on aperçoit deux hommes en désaccord sur les aménagements obligatoires pour les travailleurs handicapés. Les aménagements sont de plusieurs ordres : poste de travail, horaires etc. Le non-respectde ces obligations par l’entreprise entraîne des sanctions pénales (doc n°4). Les façons de penser ont évolué, pour combattre les préjugés il faut embaucher un salarié handicapé selon Pierre Blanc. Les entreprises ont de plus en plus de respect pour les handicapés. Cela permet de changer l’ambiance entre les salariés (doc n°1/2).

Pour conclure, on observe que l’intégration des travailleurs...
tracking img