Notes de courxs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7641 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HIS 2100 Introduction à l’histoire de l’Antiquité

- Fondements documentaire de l’antiquité
o Source première : Fresque sur les murs, inscriptions sur les pierres tombales/monuments. Toutes les sources ont leurs propres limites. Ex : Les textes de l’Antiquité ont été écris principalement par l’élite, on ne peut pas se faire une idée générale du style de vie de l’époque. (liredans le recueil le texte sur le fondement littéraire)
- Préhistoire et « révolution néolithique »
o Préhistoire : XVIIe =
▪ Vanini (1616) : Aurait avancé que le singe était à l’origine de l’homme
▪ Cyrano de Bergerac (1619-1655) : Libertin qui a imaginé un voyage dans la lune. Philosophe qui disait que la civilisation datait de plus de 6000 ans.▪ Leibniz (1646-1716) : Voulait rapprocher les clivages religieux et scientifique.
La découverte de l’Amérique va mettre sous les yeux des explorateurs des pointes de silex qui vont faire douter les penseurs que la civilisation est peut-être plus vieille que ce que la religion le dit.

XVIIIe : Buffon, Linné, Benoit de Maillet = Botaniste et Zoologue qui font des classements desdiverses sortes d’animaux. Question sur la généalogie de l’être humain.

XIXe : Jaques Boucher de Perthes // John Prestwich, Charles Lyell. Recherche parallèle en France et en Angleterre.

Toutes ses personnes sont des précurseurs qui doutaient des affirmations de l’Église et croyaient que la civilisation datait de plus de 6000 ans.

1859 Darwin, L’origine des espèces.
1860 : « Préhistoire » , lemot et la discipline sont crées.
1904 : Naissance de la « société préhistorique de France » ; Scientifiques, revues et colloques. Création parallèle en Angleterre.
Fouille des grottes ornées (Altamira, 1902 – Lascaux , 1940 – Casquer , 1991 – Chauvet, 1994) Toute situé principalement au sud de la France et en Espagne.

XXe =

Abbé Breuil, Teilhard de Chardin
André Leroi-Gourhan, FrançoisBordes
Yves Coppens.

Le XXe siècle est marqué par une sur-spécialisation des domaines préhistorique.

Grand consensus est que la vie humaine est apparue en Afrique.

Mésopotamie :

Sumer, 3000-2000.
L'origine de la Civilisation mésopotamienne se perd dans le brouillard de la nuit des temps ... Le nom d'abord : "Mésopotamie" nous vient du grec "meso" [entre] et "potamos" [fleuve], etsignifie "Le pays entre les fleuves".
Mais le peuple qui vivait entre le Tigre et l'Euphrate (Irak actuel) il y a maintenant 6000 ans a t-il "toujours" vécu ici ? arrive -t-il d'ailleurs ? Vient -il d'Iran? des côtes de l'Arabie? C'est ce mystère qui est au fondement de cette civilisation : de celles qui ont compté parmi les plus brillantes
Ce qui est à peu près certain, c'est qu' un peuplenon-autochtone (?), parlant une langue nouvelle, s'implanta dans le Sud de l'Irak actuel, pour y fonder les premières bourgades du monde de plus en plus importantes, comme Uruk, Eridu ou Kish. Mais dans le même temps, vers -3300, les nomades qui vivaient dans le désert du Nord de la péninsule Arabique, poussés par la sécheresse, vinrent progressivement se sédentariser le long de l'Euphrate, fondant lespremières villes sémites : Mari , Ebla ,Agadé (la future Akkad, capitale de l'Empire de Sargon). Dans cette région et à cette époque, naquit l'Ecriture
Alors qu'au Sud, les "Cités-États" sumériennes luttaient âprement pour la prédominance dans cette région, au Nord, les villes grossissaient des populations de tout l'Ouest de la Mésopotamie, et allaient être unifiées sous l'impulsion de Sargon Ier(dit l'Ancien), qui fondera l'Empire d'Akkad, en -2334. C'est finalement l'influence et les relations entre ces deux peuples, Akkadiens (au Nord) et Sumériens (Sud), qui fixa irrémédiablement le destin et l'identité de tout le Proche-Orient ancien.
Mais cette rencontre entre deux peuples est aussi une rencontre entre deux langues totalement différentes. L'akkadien est un dialecte sémitique (des...
tracking img