Notes discours de la servitude volontaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Discours de la servitude volontaire
Présentation : Discours d’Etienne de La Boétie (1530-1563). 42 pages. 34 paragraphes. Introduction : Par Simone Goyard-Fabre (prof de philo à l’Université). 122 Pages. Eléments biog : La Boétie ϵ à 1 milieu aisé et cultivé. A pris à l'Université d'Orléans ses grades de droits afin de se préparer à la magistrature (malgré son amour des belles lettres). On estau déb du XVIe siècle, époque où éclate, en Europe, ce que l'on a pu appeler « la nébuleuse chrétienne ». Au rêve médiéval de la Respublica christiana succède la naissance de l'État mod qui incarne le pv souverain et se définit comme siège de l'autorité pol. C'est ce que Machiavel a admirablement compris. C'est à la cour de Bordeaux que La Boétie se lie d'1 amitié célèbre avec Michel de Montaigne.Cette amitié, que seule explique, confie Montaigne, « l'âme très belle » qui se cachait ss des traits dépourvus de séduct°, fut extraordinaire. Au XVI°, les Prlmts commençaient à s'arroger 1 rôle pol assez spectaculaire pr que Machiavel y soit sensible. D'ores et déjà, ils se voulaient, comme le dira + tard Montesquieu, dépositaire des lois fondam du royaume et gardiens des lois. La Boétie écrivitce discours par manière d'essai en sa 1° jeunesse, à l'honneur de la liberté contre les tyrans. Montaigne s'est refusé à le publier, estimant qu'il était peu raisonnable de publier ce dernier en « une si mal plaisante saison ». En effet, 1 note anonyme manuscrite, datée du 22 février 1602, et encore lisible sur l'exemplaire conservé à la Bibliothèque Nationale, indique assez bien la significat°qu'on prêtait alors au txt de La Boétie : « séditieux contre la monarchie ». On a pu rencontrer en outre des pbls de datat°. Certains affirment que ce discours ne serait pas de lui, d'autres que Montaigne y auraient fait des ajouts. En effet, le discours montre + de maturité d'exp que n'en peut avoir un tout jeune H de 16 ou même 18 ans. Selon F. Combes, La Boétie pv n'avoir que 16 ou 18 anslorsque germa ds son esprit l'idée de son essai, il en traça alors qque ébauche, « ms que très certainement il avait l'âge d'H qd il y mit la dernière main ». Néanmoins, il n'est pas impossible que Montaigne ait inséré ds le manuscrit de son ami des interpolat° non négligeables. En tt état de cause, 1 érudit italien, Jacopo Corbinelli, rapporte ds une lettre adressée à Pinelli, qu'il a vu en 1570 àmanuscrit du Discours de La Boétie, ce qui écarte l'hypothèse d'une rédact° ultérieure faite par Montaigne. L'épigraphe des Chaînes de l'esclavage est la devise même de Rousseau : vitam impendere vero (consacrer sa vie à la vérité). Rousseau : « L'homme est né libre, et partout il est dans les fers ». Lamennais exalte, ds sa Préface introduisant le Discours de La Boétie, le « sentiment de la liberté». Il plaît à Lamennais, après avoir brièvement résumé le DSV, d'en souligner l'actualité, ou putôt la pérennité. « C'est, en qques pages, écrit-il, l'histoire complète de la tyrannie ; car si les noms et les formes changent, le fonds ne change point ; il se représente invariablement le même à ttes les époques, ds ts les pays. » Et Lamennais de citer Dante évoquant l'exemple de Caton d'Utique : «Libertà va cantando, che è si cara come sa chi per lei vita rifiuta. » (Il va cherchant la liberté, si chère à son coeur qu'il sait que, pr elle, on peut abjurer la vie.). Vermorel décèle chez La Boétie « un amour calme et serein de la liberté ». Ce qu'il faut savoir, c'est que la publica° de l'oeuvre de La Boétie s'est, en tt tps, tjrs accompagnée d'intent° militantes, comme si l'essai sécrétait unprosélytisme combatif. En effet, le fait que l'ouvrage ressurgisse qd s'amorce une crise sociale ou qd s'aggrave la tourmente pol est un signe éloquent : pr celui qui en établit le txt comme pr celui qui l'édite, le Discours semble se jauger à son efficacité praxéologique. À présent, l'insert° du Discours ds le contexte pol de l'époque. Augustin Thierry a très pertinemment remarqué que le XVI°...
tracking img