Notes sur comportemental

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 70 (17261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Approches thérapeutiques centrées sur les comportements

Racines philosophiques

- les racines philosophiques permettent de comprendre les origines des TCC

Dans un premier temps apparaît le Dualisme cartésien

DUALISME CARTESIEN (René Descartes, 1596-1650) 

Corps = machine gouvernée par des principes physiques mécaniquesAction réflexe : connexion entre un stimulus et une réponse
Etre humain est à la fois

Esprit = source de la raison, de la liberté individuelle et du cpt volontaire

Du Dualisme cartésien découlent l’Empirisme et le Rationalisme

EMPIRISME (John Locke, 1632-1704; David Hume, 1711-1776)

- L’esprit est une « tabula rasa » à la naissance - La connaissance et les idées sont issues de l’expérience (sensations ( perceptions) 
- Les idées complexes résultent de l’association (par contiguïté temporelle et/ou spatiale) d’idées simples (Associationnisme = le savoir s’acquiert par association et Réductionnisme[1])
⇨ Inspirera l’approche comportementale

RATIONALISME (EmmanuelKant, 1724-1804)

- Présence d’idées « a priori » qui vont façonner et structurer l’expérience (ces idées existeraient avant la perception)
- Exemples de notions innées : espace et temps, causalité, unité, totalité, substance, etc. Il y a des idées/règles qui sont innées. Ces idées vont structurer ce que l’on perçoit.
⇨ Inspirera l’approchecognitive

Racines biologiques

PHYSIOLOGIE (Ivan Sechenov, 1829-1905)

Pensée - processus mentaux = réflexes mentaux
- les processus mentaux peuvent être analysés en termes de mécanismes physiologiques impliqués dans les réflexes
- les pensées = des réponses réflexes à des stimuli
- un réflexe peut être inhibé (inhibition)

IVAN PAVLOV (1849-1936)

Pavlov =physiologiste spécialiste de la digestion, il va mettre en évidence un processus d’apprentissage. Tout stimulus associé à la poudre de viande va déclencher la réaction (salivation, etc.) ( naissance : réflexes constitués de stimuli inconditionnels et de réponses inconditionnelles. Ces réflexes vont s’associer à l’environnement.
Pavlov a extrapolé à l’humain en disant que chez l’être humain, il y a le langageet le symbolique.

- Réaction conditionnée ou acquise (« réflexe psychique ») : une réponse physiologique (sécrétion gastrique, salivaire ...) peut être placée sous contrôle d'un stimulus extérieur, non "physiologique" par le principe d'association-répétition
- Il étudie expérimentalement les conditions de la formation et la disparition de cette réaction, en établit les lois(généralisation, différentiation, etc.)
- Il affirme que la psychologie humaine est régie par les mêmes lois que la psychologie animale, dont elle se distingue par la création d'un second système de signalisation se superposant au système de signalisation sensoriel (« Le langage est le signal des signaux du 1er système »)
- Pour Pavlov, la psychologie c'est la physiologie du cerveau

THEORIE DEL’EVOLUTION (Charles Darwin, 1809-1882)

- la sélection naturelle s’applique à toute forme de vie
- il existe une continuité entre les humains et les animaux

PSYCHOLOGIE COMPAREE (= étudier l’évolution des processus mentaux en étudiant la
vie mentale des animaux)

a. C. LLOYD MORGAN (1852-1936) : loi de la parcimonie. Selon cette loi, les explications les plus simples sont lesmeilleures ( on essaie d’avoir les explications les plus simples

b. B. EDWARD L. THORNDIKE (1874-1949) : loi de l’effet (= consolidation ou affaiblissement d’une connexion S-R selon les effets de R)

Thorndike s’intéresse à l’apprentissage chez l’animal ( naissance de la notion de renforcement.
La loi de l’effet :

- Les réponses à une situation qui sont suivies par une récompense,...
tracking img