Notion de communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMUNIQUER

QU’EST-CE QUE COMMUNIQUER?

Nous communiquons comme nous respirons

Autant nous ne nous posons pas la question de savoir si nous respirons, autant nous nous posons pas la question de savoir si nous communiquons.
Nous sommes alors installés dans un système d’évidence qui est le lit de toutes les attitudes négatives.
Quelque soit la figure délibérément choisie ouponctuellement imposée, le simple fait d’être là nous inclut dans le phénomène communicatif.
Nous avons tendance à réduire la communication au verbal ; nous pensons à tort que la communication se réduit aux mots que nous prononçons.

Origine et définition

COMMUN/ ICATION

Le mot latin « COMMUNICARE » signifie « mettre en commun » .
La communication est un processus qui permet aux êtreshumains de mettre en commun leurs connaissances respectives dans le but de modifier leur comportement respectif.
Communiquer, c’est donc mettre en commun.

La mise en commun ne signifie pas nécessairement être d’accord. Il s’agit plutôt de partage et d’échange.
Partage : partage de mots, partage de circonstances, partage d’intérêts, partage de comportement.
Echange : échange d’informations,échange d’idées, échange d’impressions, échange de points de vue, échange de regards.
Ces échanges et partages concourent au même but : mieux se comprendre.
Une bonne communication devrait être un jeu à sommes non nulle. C’est à dire ce que gagne l’un ne doit pas être enlevé par l’autre. Gagnant-gagnant.
Bien communiquer, c’est d’abord écouter.
Il ne peut y avoir communication que dansun situation d’interaction. Cette situation engage nécessairement le processus tout naturel de la perception.

Notre communication est interactive :
✓ Elle est conditionnée par nos processus de perception ;
✓ Elle est partie intégrante de notre environnement ;
✓ Elle doit s’adapter aux circonstances ;
✓ Elle véhicule des valeurs qui vontfaçonner nos attitudes.
Elle en interaction, plus de 70% de nos communications passent par le non-verbal.
Nous communiquons avec les autres et non devant (ou aux ) autres.
Nos capteurs relationnels nous informent :
Dimension : plus le volume des choses qui nous environnent, plus nous le remarquons.
▪ « voilà un homme qui a de l’envergure ! »
Intensité : plus un bruit est fort, plus il attirenotre attention.
Plus une luminosité est intense, mieux elle est perçue par l’œil.
▪ « voilà un homme qui rayonne ! »
Répétition : nous mémorisons mieux ce qui est dit ou fait plusieurs fois.
▪ « voilà un homme qui sait ce qu’il fait veut ! »
Contraste : un gris sur un gris sera difficilement perçu. Un rythme n’existe que par rapport à un autre rythme. C’est par contraste que leschoses existent mieux.
▪ «  voilà un homme expressif ! »
Originalité : ce qui nous surprend attise bien mieux notre intérêt que le banal quotidien.
▪ «  voilà un homme qui a un forte personnalité ! »
Mouvement : le mouvement capte notre attention bien que l’immobilisme.
▪ « voilà un homme vivant ! »

QUELS TYPES DE COMMUNICATION

Si communiquer, c’est être en relation lesvases communicants « communiquent » et c’est très simple.
Si Communiquer, c’est mettre en commun des informations reçues, émises, transmises, codées, décodées et interprétées, les hommes communiquent et c ‘est beaucoup plus compliqué !

Communication consommatoire

« je saisis une assiette brûlante et je crie. Que je sois seul ou pas ».
c’est l’information émise sans souci de transmission.Elle ne prend en compte que l’état de l’émetteur.

Communication incidente

 je saisis une assiette brûlante et je crie. «  la personne qui est avec moi apprend ainsi que l’assiette est très chaude »
c’est l’information parallèle donnée .Sans qu’on s’en rende compte elle va modifier chez l’autre sa façon de prendre la sienne.

Communication instrumentale

je saisis une assiette et je...
tracking img