Notre nature nous indique-t-elle ce que nous devons faire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelques axes principaux
Nature=Le mot a deux sens fondamentaux : la matière d'une chose (ce qu'elle est, son essence) et le devenir d'une chose dans saspontanéité (libre d'une fin).
La nature définit également l'ensemble des caractères fondamentaux qui définissent la personnalité physique ou morale d'un être. En ce sensnature est synonyme d'essence.
La nature humaine est aussi ce qui distingue un homme d'un autre. C'est de cette ambiguité que nait la notion de nature humaine, enparticulier en philosophie.
la nature peut aussi être le contraire de la culture. C'est en ce sens qu'on parlera de "nature humaine". La nature désigne alors cequi est inné par opposition à ce qui est acquis socialement.
Mais notre nature,conditionnée par notre education,nos lois et notre morale elle induitnecessairement notre conduite.A lire (rousseau cf le contrat social)

La définition d'une nature humaine a des enjeux moraux: si certains êtres humains ne sont pas reconnuscomme tels, il n'est pas nécessaire de les traiter avec les égards dus à une personne. La controverse de Valladolid opposa par exemple en 1550 le dominicainBartolomé de Las Casas et le philosophe Sepulveda sur le statut des Indiens d'Amérique.

Certains courants philosophiques modernes ont nié l'existence d'une naturehumaine. C'est le cas, par exemple, du marxisme pour lequel la nature se réduit à « l'ensemble des rapports sociaux » (Karl Marx). Dans une même perspective, pourl'éxistentialisme français, « l'existence précède l'essence » (Jean-Paul Sartre), de sorte que, au sens strict, la nature humaine n'existe pas.(a voir pour conclu?)
tracking img