Notre vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (729 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Notre vie tu l'as faite elle est ensevelie
Aurore d'une ville un beau matin de mai
Sur laquelle la terre a refermé son poing
Aurore en moi dix-sept années toujours plus claires
Et la mort entreen moi comme dans un moulin

Notre vie disais-tu si contente de vivre
Et de donner la vie à ce que nous aimions
Mais la mort a rompu l'équilibre du temps
La mort qui vient la mort qui va la mortvécue
La mort visible boit et mange à mes dépens

Morte visible Nusch invisible et plus dure
Que la faim et la soif à mon corps épuisé
Masque de neige sur la terre et sous la terre
Source deslarmes dans la nuit masque d'aveugle
Mon passé se dissout je fais place au silence

"Le temps déborde" est un recueil publié en 1947 soit quelques mois après le décès brutal et inattendu de sacompagne Nush. Dans tous les poèmes du recueil Eluard revient sur les dix-sept années de vie commune qui se sont brusquement interrompues. Notre vie est le poème le plus connu du recueil, celui ou la mort deNush est aussi la sienne. La vie avec Nush ne faisait qu'un avec l'emploi de ce possessif notre. Si le second terme est vie, le mot qui revient comme une obsession dans ce poème est la mort.

Lastructure de ce poème en alexandrins réguliers est ce qui retient le lecteur. La mort de sa compagne Nusch, une mort brutale, entrée chez Eluard "comme dans un moulin" apparaît comme une rupture dans lacomposition du poème autant que dans la vie de l'auteur. L'opposition entre la vie et la mort commence dès le premier vers avec une alternance de 6 pieds sur la vie "Notre vie tu l'as faite" et de 6pieds sur la mort "elle est ensevelie", puis elle continue avec 1 alexandrin sur la vie "Aurore d'une ville un beau matin de mai" et un autre sur la mort "Sur laquelle la terre a refermé son poing".Les deux alexandrins suivant ont la même structure, puis il y a deux alexandrins sur la vie. Le poème bascule au vers 8, avec la conjonction "mais" qui introduit l'opposition, l'objection. Les 8...
tracking img