Noureev, le lac des cygnes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le Lac des cygnes » a tenu une place prépondérante dans la carrière de Rudolf Noureev.
Peu après son triomphe dans « Les Ombres » avec la Ballet du Kirov en 1961 au Palais Garnier il fut décidéde prolonger le séjour de la troupe soviétique pendant deux semaines au Palais des Sports, et d’ouvrir le Ier juin avec « Le Lac des Cygnes » dansé par Alla Ossipenko et Rudolf Noureev, dans la «rédaction chorégraphique » de Constantin Sergueiev d’après Petipa et Ivanov. Déjà idole du public, Noureev dut être affiché le plus souvent possible, soit dans « Les Ombres » soit dans « Le Lac desCygnes ». Il venait tout juste d’apprendre le rôle du prince Siegfried et ne l’avait dansé que deux fois à Léningrad avant son départ pour Paris.

En 1963 Rudolf Noureev danse « Le Lac des Cygnes »avec le Royal Ballet dans la production de Nicolas Sergueiev (l’ex régisseur du Théâtre Maryinski qui a fuit la Russie en emportant toutes les notations de Petipa) révisée par Ninette de Valois, avecl’apport de Frédérick Ashton pour la Danse Napolitaine. Noureev n’hésite pas à y ajouter un solo de son cru pour le prince au Ier acte, puis un autre dans le sacro-saint acte II de Lev Ivanov. D’un seulcoup il redonne au danseur masculin un rôle majeur, et crée un personnage ayant sa propre identité, et plus du tout un simple partenaire fade et falot, porteur de la danseuse étoile dans les adages.Grâce à lui l’homme prend une place égale à celle de la femme dans le ballet classique. Rudolf Noureev dansera cette production avec Margot Fonteyn en novembre 1963 au Théâtre des Champs Elysées àParis. L’année suivante le couple crée à l’Opéra de Vienne la première chorégraphie originale du « Lac des Cygnes » entièrement conçue par Rudolf Noureev, dans des décors et costumes de NicolasGeorgiadis (version magnifiquement filmée en couleurs par Unitel).

Rudolf Noureev a également dansé la légendaire version du chorégraphe soviétique Vladimir Bouremeister au Palais Garnier, mais en...
tracking img