Nouvelle economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2939 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le concept de “ nouvelle économie ” n’a pas été forgé par les économistes mais par les media. Il n’est pas défini de manière formelle mais se présente sous la forme d’un inventaire de traits qui caractériseraient la période actuelle qui se serait ouverte au cours de la décennie 90 :
- boom des nouvelles techniques d’information et de communication (NTIC) : nouveaux produits (ordinateurs,téléphones portables) dont les capacités s’accroissent (la puissance des ordinateurs double tous les 18 mois) et dont les prix baissent constamment ; la mise en réseau des entreprises s’en trouve facilitée ;
- Internet ;
- développement des entreprises produisant le matériel lourd (matériel informatique, microprocesseurs, fibre optique, télécommunications,…), les logiciels, les services de vente etd’assistance, les services en ligne sur Internet ;
- flexibilité accrue du marché du travail parallèlement à un renforcement du pouvoir des actionnaires à travers ce qui est appelé le “ gouvernement d’entreprise ” ou corporate governance.
Ce simple inventaire ne suffit pas à définir un nouveau concept, et cela d’autant plus en l’absence de critère de définition précis. Ainsi, il existe un flou autourdes secteurs que l’on fait entrer dans les NTIC et donc dans la “ nouvelle économie ” : la téléphonie classique, la radiodiffusion, le commerce de ces équipements sont désormais rattachés à la “ nouvelle économie ” alors qu’ils relèvent tout autant de l’ “ ancienne ”. Toute la main d’œuvre de ces secteurs est rangée dans la catégorie emplois de la “ nouvelle économie ” alors que l’on y trouvebeaucoup de métiers de l’industrie classique (par exemple, ouvriers et techniciens fabriquant les semi-conducteurs qui ne relèvent pas des métiers de l’ “ informationnel ”). De plus, la contribution à la croissance de cette “ nouvelle économie ” est évaluée à prix constants, ce qui conduit à la surestimer puisque les prix baissent à vive allure.
Le contexte de cette “ nouvelle économie ” est la totalelibre circulation des capitaux devenue effective depuis environ une décennie qui a eu pour conséquence premièrement de mondialiser les structures productives et financières du capitalisme en partie débarrassées des tutelles étatiques et de modifier les modes de financement des entreprises, et deuxièmement d’étendre le régime du salariat dans les pays émergents et de précariser les ancienssalariés dans les pays industrialisés.
L’envolée des valeurs boursières des entreprises insérées dans ces nouvelles activités crée un climat d’euphorie qui entretient l’impression que le monde est entré dans une ère nouvelle : une croissance forte, générale, non inflationniste, voire un nouveau cycle long ascendant de type Kondratiev. Cette impression est-elle crédible ou représente-t-elle une imagedéformée de la réalité ? A-t-on le recul suffisant pour faire la part entre une reprise conjoncturelle de l’activité et une tendance de fond de long terme ?
Pour répondre à ces questions, nous proposons de montrer que nous assistons à une mutation technique de grande ampleur aux conséquences économiques et sociales très importantes, mais dans laquelle les contradictions ne sont pas absentes.

I- Unemutation technique de grande ampleur
Implicitement, derrière l’affirmation selon laquelle la “ nouvelle économie ” est arrivée, il y a l’idée que ce serait une bonne nouvelle pour l’humanité entière. A l’appui de cette idée, il semble qu’il y ait une 3° révolution industrielle et le début d’un cycle long démarré aux USA.

A- Une “ troisième révolution industrielle ”
Après la révolutionindustrielle de la machine à vapeur à la fin du XVIII° et début du XIX°, celle de l’électricité et du moteur à explosion à la fin du XIX° et début du XX°, le monde connaîtrait une troisième grande vague d’innovations fondées sur l’information, les télécommunications et les biotechnologies. (1)

1. Le paradoxe de la productivité de Solow dépassé ?
Pendant la décennie 80 jusqu’au milieu de...
tracking img