Nouvelle géopolitique en amérique du sud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Géo-politique

L'Amérique latine

Développement

Changements politiques

1 Union

Tout d'abord, on peut parler d'union avec les pays d'Amérique du sud et d'Amérique Latine avec l'Union des nations sud-américaines ( UNASUR ) créée le 23 mai 2008 à Brasilia. C'est une organisation intergouvernementale économique et politique qui comprend les douze pays d'Amérique du Sud, à savoir laColombie, l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, l'Argentine, le Brésil, le Paraguay, l'Uruguay, le Vénézuela, le Chili, la Guyana et le Suriname. Le Panama et le Mexique sont quant à eux des états observateurs. A long terme, cette union tentera d'établir une monnaie commune, un parlement commun ainsi qu'une citoyenneté et un passeport communs ( Article 1 ). Elle a aussi pour but de contrer l'influence etl'intervention des états d'Amérique du Nord et notamment des Etats-Unis dans les affaires concernant spécifiquement l'Amérique du Sud.

Cependant, d'autres unions, plus petites, existent entre les différents pays d'Amérique du Sud. On peut trouver ainsi la Communauté Andine ( CAN ), une union économique comportant un organisme de crédit pour le développement et comprenant la Bolivie, laColombie, l'Equateur et le Pérou. On trouve aussi le MERCOSUR, la communauté économique des pays d'Amérique du Sud comprenant le Brésil, l'Argentine, le Paraguay, l'Uruguay et le Venezuela. Cette union permet une libre circulation des biens entre ces pays ainsi qu'une harmonisation des différentes législations. Elle aide aussi les pays les plus pauvres de cette union à se développer. Suite à l'accord deCuzco en 2004, ces différentes unions se sont associées sous la bannière de l'UNASUR.

2 Tendance au morcellement

Comme dit plus haut, les états d'Amérique du sud ont pour intention d'éloigner les Etats-Unis des affaires les concernant exclusivement ( Article 2 ). Ainsi, avec l'UNASUR, ils essaient dans un premier temps de renforcer leur pouvoir économique et politique, leurs liens avec lesautres pays d'Amérique du Sud ainsi que leur indépendance vis-à-vis des Etats-Unis. Pour cela, ils veulent créer un véritable marché commun ainsi qu'une politique commune. De plus, les changements politiques radicaux accomplis sur ce continent ont favorisé cet éloignement des pays plus riches tentant d'influencer la politique locale. Ces derniers peuvent être perçus par une montée de la gauche aupouvoir en Amérique du Sud. Celle-ci peut être expliquée grâce à trois facteurs: la critique de plus en plus populaire du modèle américain, la montée des mouvements autochtones dans une population majoritairement noire et métis et enfin la préoccupation des Etats-Unis par le Moyen-Orient et sa menace terroriste a laissé une ouverture en Amérique du Sud aux partis de gauche qui en ont profité etsont arrivés au pouvoir par voie démocratique. On peut ainsi voir l'arrivée au pouvoir de Lula Da Silva au Brésil, d'Hugo Chavez au Venezuela ou encore de Nestor Carlos Kirchner en Argentine. On peut donc démontrer un certain morcellement entre les nations d'Amérique du Sud et ceux d'Amérique du Nord, minimisant ainsi leurs accords ainsi que l'intervention des Etats-Unis dans leurs affaires.Nouvelle géopolitique

1 Politique économique

La grande majorité des pays d'Amérique du Sud adopte une politique économique dans l'optique de rembourser la dette publique qui s'élevait à 760 milliards de dollars en 2001. Cependant, la croissance économique de ces pays affiche un fort taux, notamment pour les pays d'Amérique du Sud qui se développe plus vite que ceux d'Amérique Centrale. Lesinvestissements directs étrangers ont eux aussi augmenté ( 69 milliards de dollars en 2002 contre 42,5 milliards de dollars en 2001 ). Malgré une baisse du taux de chômage, celui-ci reste élevé et environ 70% de latino-américains vivent sous le seuil de pauvreté ( 5 dollars par jour ) et 40% avec moins de 2 dollars par jour. Cependant, les accords passés entre pays favorisent le développement des...