Nouvelle instant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un vendredi matin, alors que je déambulais sur le port, un homme m'interpella et me fit l'éloge d'une croisière sur son bateau, Convaincu par ses propos, je lui achetai un billet car cela faisaitlongtemps que j'économisai pour un tel voyage. C'était l'occasion de repartir à zéro, de voir de nouveaux horizons. Une semaine plus tard, après avoir embrassé mes amis et ma famille, je pris mes bagageset partis rejoindre le bateau. Arrivé sur place, l'homme m'indiqua ma cabine et je m'installai. Au bout de dix minutes, le paquebot largua les amarres.
Après avoir pris connaissance des lieux, jeme plaçai devant une fenêtre. La vue de cette étendue d'eau était magnifique, tout ce bleu, cet infini, étaient pour moi le signe d'une nouvelle vie. Une traversée tranquille et paisible s'annonçait.Le soleil était au rendez-vous. On nous compta, tous le monde était là, et le soir, vers dix-neuf heure, nous sûmes que nous étions exactement cent vingt-six à avoir le même projet. La première journéeallait déjà se terminer et la durée du voyage nous était inconnue. La liberté s'offrait à moi, un voyage unique, inimaginable, mon cœur battait a tout rompre. Certes le paquebot était en piteux étatmais je n'avais pas les moyens de m'offrir mieux. Même les recoins les plus sombres habituellement étaient aménagés et habités et j'avais hâte d'arriver car ce qui m'attendait était merveilleux.Durant la nuit, les moteurs du bateau s'arrêtèrent et chacun se mit à paniquer, à prendre ses proches dans ses bras, à prier... Alors, un homme d'équipage nous ordonna de ne pas faire de bruit, de restercalme et d'attendre. Ce n'était rien ! Environ deux heures plus tard, le bateau reprit sa route. Nous fêtâmes tous cela en criant de joie, en chantant, en dansant. Malheureusement, ce bonheur fut decourte durée. Notre joie fut interrompue par une seconde halte et l'ouverture de la cale. La brigade maritime nous demanda de sortir un par un. Nous, les immigrés, pourtant à la recherche d'un monde...
tracking img