Nouvelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TABLES DES MATIÈRES

INTRODUCTION 1

1. Description de la nouvelle 2

2. Analyse de la nouvelle. 2

2.1 Le personnage principale. 2
2.2 Lieux principaux 3
2.3 Le temps 4
2.4 Le narrateur 4
2.5 L'intrigue 5

3. Appréciation critique 5

CONCLUSION 7

ANNEXE : Récit intégral 8

BIBLIOGRAPHIE 19

INTRODUCTION

Selon Tzvetan Todorov, un théoricien de la littérature, «lefantastique ne serait présent que dans l’hésitation entre l'acceptation du surnaturel en tant que tel et une tentative d’explication rationnelle». En effet, un récit à caractère fantastique débute à la façon d’une histoire vraisemblable ou réaliste. En outre, le lieu et l’époque de la nouvelle renvoient habituellement à un monde assez authentique. Par contre, dès le début, quelques éléments étrangesinstaurent un certain malaise et une atmosphère mystérieuse. Ensuite, bouleversé par un évènement d’ordre fantastique, le personnage principal demeure dans l’incapacité de démystifier ce dernier à l’aide d’explications rationnelles. Souvent écrit à la première personne du singulier, le texte décrit en détails l’évolution psychologique du héros dans une ambiance assez lugubre. Progressivement, la peuret l’angoisse s’installent pour ensuite atteindre la terreur. Le puits et le pendule, rédigé par Edgar Allan Poe, consiste un bon exemple de récit où le suspense nous accroche à notre chaise. La description, l’analyse et l’appréciation de cette œuvre sont nécessaires à sa compréhension.

1. Description de la nouvelle

Dès le début du récit, un narrateur anonyme se trouve dans une salle decour. Suite à la réception de sa condamnation à mort, il perd connaissance. Quand il se réveille, il fait face à une complète obscurité. Au départ, l’homme croit qu’il est enfermé dans un tombeau, mais réalise rapidement qu’il se situe dans une cellule. Déchirant un morceau de l’ourlet de sa robe, il tente de calculer le périmètre du cachot, mais s’évanouit après quelques pas. À son réveil, il trouvede l’eau et du pain près de lui. En reprenant l’exploration de son environnement, il trébuche sur ses vêtements et tombe à plat ventre. Un peu confus, il découvre que s’il n’avait pas chuté, il aurait marché dans une cavité profonde remplie d’eau. Après avoir perdu conscience de nouveau, le personnage découvre que la prison est légèrement éclairée et que des cordes le lient maintenant à uneplanche en bois. Levant la tête au plafond, il aperçoit un pendule très aiguisé qui, en descendant, va éventuellement lui transpercé le cœur. Par contre, grâce à un peu d’imagination et l’aide des rats rodant dans sa prison, il réussit à se libérer du câble juste à temps. Il voit alors les murs devenir rouge et commencer à se déplacer vers l’intérieur, poussant le narrateur aux alentours de la fosse.Au moment où il perd tous espoirs, des voix humaines retentissent non loin de lui. À sa grande surprise, un mystérieux homme lui tend la main et empêche sa chute. L’armée française a pris de contrôle du territoire et a mis fin à l’Inquisition.

2. Analyse de la nouvelle

2.1 Le personnage principal

Même si l’histoire est centrée sur un seul personnage, on n’en apprend pas beaucoup sur lui.En effet, la raison de son emprisonnement reste inconnue, ainsi que toutes autres informations sur son aspect identitaire, moral, culturel et social. Cela contribue à créer une atmosphère fantastique puisque le narrateur semble mystérieux. Par contre, on apprend qu’il porte une robe de serge grossière. Dès la première phrase de la nouvelle, l’agonie envahit le personnage. Tout au long del’histoire, un mélange de peur, de confusion, d’horreur, de douleur, de désespoir l’habitent, à un tel point que, incapable de supporter de telles émotions, il s’évanouit à maintes reprises. Le condamné est décrit de manière explicite et implicite. Par exemple, «L’agonie de l’incertitude devint à la longue intolérable […]» démontre ses sentiments de façon explicite, tandis que «[…] au point que je...
tracking img