Nouvelles orientales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’INFORMATIQUE AU SERVICE DE LA SCENOGRAPHIE

Cher Leonard de Vinci,

Voilà 491 années que tu es parti et bien des choses ont changé depuis, beaucoup d'objets ont évolué pour le bien mais aussi le mal de l'humanité.
Le but de ma lettre n'est pas d'accuser mais de te montrer le développement d'un art qui existait déjà à ton époque !
Non, je ne parle pas de la guerre mais du théâtre, art decréation littéraire autant que technologique par l’invention de la machinerie scénographique.
L'apparition de matériel électronique et informatique a permis au scénographe d'une pièce de théâtre d'avoir à sa disposition une palette de logiciels et de systèmes pouvant améliorer la précision et l'effet de son travail sur les spectateurs.
Pour mieux t’expliquer je vais prendre pour exemple lespièces : Le Meunier Hurlant, adaptation théâtrale du roman d'Arto Paasilinna, mise en scène par Martial Anton et Hiver création française de la pièce Midwinter de Zinnie Harris, mise en scène par Guy Pierre Couleau, que nous sommes allés voir au théâtre de la Comédie de l’Est à Colmar.

1.  LE MEUNIER HURLANT.

Le Meunier Hurlant est un hybride en matière de représentation théâtrale. En effet cettepièce mélange deux types de techniques :

- Une captation en direct de ce qui se joue sur les pâles de la roue du moulin, donnée à voir au public grâce à une caméra.

-La projection de séquences tournées en Finlande. Il y a une omniprésence d’éléments typiques du paysage Finlandais : forêt, eau, ciel. Les images permettent de soutenir le récit tout en ne présentant pas une simple illustrationou une utilisation « décorative » des images.

- La scénographie :
La scénographie désigne l'art de l'organisation de l'espace scénique, grâce à la coordination des moyens techniques et artistiques.

Dans la pièce, un mur composé d’un ensemble de lattes verticales translucides, couvre une grande partie de la surface scénique (4m x 3m).

Ce mur de lattes rappelle le style des maisonstraditionnelles d’Europe du Nord.

Les lattes peuvent s’orienter comme des stores verticaux pour laisser passer plus ou moins de lumière qui vient de l’arrière, elles permettent également de jouer derrière le dispositif laissant alors apparaître les ombres des personnages.

Ce mur est aussi le support de projection, sur toute sa surface, des images filmées en Finlande mais également de cellescaptées en direct par une petite caméra située à l’avant de la roue.[pic]

Une grande roue de moulin à eau est disposée à côté de ce mur. Dotée d’un petit moteur, elle tourne sur elle même et peut également être déplacée sur la scène.

Pendant le spectacle, les comédiens peuvent placer sur les pâles des décors miniatures dans lesquels évoluent de petites marionnettes.

Jouées à vue par lescomédiens, les images sont captées en direct par une caméra intégrée au dispositif, et projetées sur le mur de lattes.

[pic]

La musique :
Le défi était de faire exister ce silence si présent quand on circule dans les pays nordiques, le faire exister sans pour autant que ce soit le silence réaliste de la salle de théâtre. La musique est en quelque sorte « creuse ».

Le matériel mis en oeuvre :1) Mixeur vidéo.
2) Synthétiseur servant à diffuser des sons via l’ordinateur.
3) Ordinateur branché au synthétiseur, il sert à créer les effets sons et vidéos.
4) Table de mixage du son, chaque potentiomètre est relié à un haut-parleur disposé dans la salle.
5) Ordinateur sur lequel sont enregistrés les effets.
6) Notes du régisseur son.
7) et 9) texte avec les repères du scénographe etles « tops » permettant d’envoyer les effets au même moment que les autres régisseurs.
8) Lecteur avec CD avec les effets sons.
10) Boîte du synthétiseur utilisé comme support.

Une autre régie son est équipée d’un jeu d’orgue ainsi que de deux écrans de contrôle pour la vidéo.

 

Les scénographes utilisent beaucoup, et de plus en plus, l’informatique pour travailler et parfaire les...