Nouvelles technologies

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1968 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Classiques de la Citoyenneté
_ Les nouvelles technologies de l’information et de la communication : nouveaux espaces citoyens ou entrave à la démocratie ?_

Depuis plusieurs dizaines d’années déjà, l’avènement d’un village global est annoncé. De McLuhan à Wiener en passant par Bill Gates, l’utopie cybernétique compte de plus en plus d’adeptes dans diverses sphères d’activité de lasociété : institutions gouvernementales, réseaux financiers ou encore industries culturelles. Dernièrement, les premiers Sommets mondiaux sur la société de l’information (SMSI en 2003 à Genève et 2005 à Tunis) se sont réalisés sur le constat que la révolution numérique est la troisième révolution industrielle, caractérisée par une globalisation soutenue par le cyberespace, les technologies numériques etles médias satellitaires (Jochems, 2008).

2. La notion de citoyenneté
Avant de traiter des rapports que peuvent entretenir la citoyenneté et les NTIC, je vais brièvement revenir sur la notion de citoyenneté et plus particulièrement sur l’évolution de sa définition.
La notion de citoyenneté est apparue à la fin du 18ème siècle. En effet, les premières utilisations du terme « citoyenneté» dans la langue française datent de 1783. A cette époque, la citoyenneté était partielle par rapport à la définition que l’on y donne aujourd’hui. En cette fin de 18ème siècle, on peut parler de l’apparition de la citoyenneté civile qui se traduit par la reconnaissance aux individus de divers droits (droit à la propriété, à la liberté, à la justice…), mais qui n’offre pas de véritable pouvoirpolitique à l’individu (Marshall, 1950). Marshall, dans sa classification, distingue la citoyenneté civile de la fin du 18ème siècle, la citoyenneté politique du 19èmesiècle et la citoyenneté sociale du 20ème siècle. La citoyenneté politique correspond au droit de participer aux processus démocratiques et la citoyenneté sociale au droit à la sécurité sociale et économique. Je vais brièvementdévelopper ici la citoyenneté politique et la citoyenneté sociale.
La citoyenneté politique est territorialement ancrée. En effet, les trois caractéristiques fondamentales d’un Etat-nation sont le territoire, délimité géographiquement, la population, qui se définit par rapport à l’autre, à l’étranger, et le pouvoir, à savoir le monopole du recours à la violence légitime. Avant toute chose, c’est ladélimitation du territoire qui permet de définir la population de l’Etat et plus particulièrement dans quel espace le pouvoir de cet Etat s’exerce. La citoyenneté politique est donc fortement ancrée territorialement, d’autant plus que le territoire institutionnel est dans la plupart des cas concentré à l’échelle du km2 voire du m2 (Weber, 1995).
La citoyenneté sociale est également ancréeterritorialement car le sentiment d’appartenance à une communauté se traduit par un espace donné. Dans ce cas-là, l’ancrage territorial est plus flou car il dépend de chacun et ne peut être précisément délimité sur le terrain. La citoyenneté sociale se traduit par l’immédiateté des relations et la distance réduite entre les individus. Par conséquent, l’exercice de cette citoyenneté peut se passer plusfacilement d’intermédiaires tels que les NTIC.
Les NTIC dépassant par définition le simple cadre du territoire, il apparaît que les citoyennetés politique et sociale sont remises en cause dans leur exercice et modifiées dans leur pratique. Dans un premier temps, je dirais donc que les NTIC modifient l’exercice traditionnel de la citoyenneté sociale et politique et dans un second temps que les NTICpermettent, par leur absence de territoire précisément délimité, l’émergence de nouvelles formes et pratiques de citoyennetés politique et sociale.

3. Effets et enjeux des NTIC sur la citoyenneté
3.1 Les effets négatifs
En postulant que les formes et pratiques de citoyennetés politique et sociale se sont vues modifiées, divers arguments penchent en faveur d’une fragilisation de...
tracking img