Nouvelles truffaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (460 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un inconnu au lycée

Ce midi là, j’étais dans le forum , les personnes parlaient entre elles sans se soucier des autres. Le bruit ne les gênait pas et certains écoutaient de la musique. Il y enavait qui montaient pour aller manger ou qui sortaient. Mais au fur et à mesure que les élèves rentraient dans le self les autres y sortaient.

Mais ce jour-là n’était pas comme d’habitude, un inconnus’était présenté à l’accueil du lycée. C’était un jeune homme, bien habillé. Il portait un grand manteau noir et une écharpe, il n’avait pas l’air d’un lycéen. Après quelque instant un homme vint lechercher, je le reconnus tout de suite car c’était le principal. Puis le principal l’emmena dans son bureau ce qui me faisait penser qu’il pouvait être un parent d’élève. Peu après je le revis, ilsortait du bureau et semblait très en colère. A cet instant ils arrivèrent près de moi ,et je pouvais entendre ce qu’ils disaient. Je le reconnus c’était François Truffaut.

Je me posais plein dequestions :
Pourquoi venait-il au lycée ?  
Pourquoi était-il reçu par le principal en particulier ? 
Et , pourquoi se disputaient-ils ?

Au même instant , François Truffaut demanda au principalpourquoi on ne l’avait pas prévenu . De quoi ne l’avait-on pas prévenu ?

- Comme je venais d‘annuler la soirée, et qu‘il y avait le bazar dans le forum parce qu‘il se préparait à tout ranger , jen‘ai pas pensé à vous appeler. Répondit le principal.

- Puis-je connaître les raisons de cette annulation ? Demanda Truffaut

- La soirée a été annulée puisque les élèves ne jouaient pas lejeu. Répondit le principal

- Mais je devais juste leur parler de mon métier de réalisateur , alors pourquoi avoir annulé cette soirée parce que les élèves ne jouaient pas le jeu. Rétorqua Truffaut.- Je suis désolé, mais vous connaissez les jeunes quand ils ne s’intéressent pas à quelque chose, çà devient vite le brouhaha.

- Il suffit juste de les faire s’y intéresser, rien de bien...
tracking img