Novecento commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (3326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Novecento : pianiste
Novecento est un monologue théâtral de l'écrivain italien Alessandro Baricco, publié chez Feltrinelli en 1994, sous le titre original Novecento : un monologo, dont la traduction en français, par Françoise Brun, a été publiée par les éditions Mille & Une Nuits en 1997. Baricco l'écrit afin qu'il soit interprété par Eugenio Allegri et mis en scène par Gabriele Vacis, ses amis.Ceux-ci le présentent pour la première fois en juillet de la même année, au Festival d'Asti. D'après l'auteur, le texte se situe à mi-chemin entre une pièce de théâtre et un conte lu à voix haute.
TRAME
Ce monologue de Baricco raconte l'histoire unique de Danny Boodmann T.D. Lemon Novecento. Né et abandonné sur un paquebot en 1900. il est adopté par l'équipage et grandit parmi eux sans jamaisdescendre à terre. Doué pour la musique, il apprend à jouer du piano et devient un virtuose. Tous ceux qui l'entendent jouer le considèrent comme le plus grand pianiste de tous les temps. Adulte, il n'est encore jamais descendu à terre, mais sa réputation le rend célèbre et le monde entier se déplace pour venir l'écouter à bord du paquebot le Virginian.
L'histoire est racontée par Tim Tooney, letrompettiste de l'orchestre, ami de Novecento.
L'intérêt de Novecento pour le médiateur
Descendre ou ne pas descendre du bateau ? La question se pose-t-elle vraiment à Novecento ? A regarder évoluer le personnage tout au long de la pièce, la question semble bien plus présente à l'esprit de son entourage et des spectateurs, que dans son propre esprit. Le thème de la pièce ne représente finalementqu'une partie infime de la vie de Novecento et pourtant à la fois symbolise toute sa vie, peut être une référence à l'allégorie de la caverne de Platon : "Représente toi de la façon que voici, l'état de notre nature relativement à l'instruction et à l'ignorance".
Cette pièce interroge sur la vanité de l'existence.

"J’ai pris à cœur de rechercher et d’explorer, grâce à la sagesse, tout ce qui se faitsous le ciel ; c’est là une rude besogne que Dieu donne aux fils d’Adam pour les tenir en haleine. 
J’ai vu tout ce qui se fait et se refait sous le soleil. Eh bien ! Tout cela n’est que vanité et poursuite du vent. Ce qui est courbé ne se redresse pas et ce qui manque ne peut être compté. J’ai réfléchi et je me disais : C’est moi qui ai fait grandir et progresser la sagesse plus que tous mesprédécesseurs à Jérusalem. J’ai approfondi la sagesse et le savoir. 
J’avais à cœur de connaître la sagesse, de connaître aussi la sottise et la folie, et j’ai su que cela encore était tourment de l’esprit. Beaucoup de sagesse, c’est beaucoup de chagrin. Qui augmente son savoir augmente sa douleur". L'écclésiaste

Pourquoi Novecento ne descend-il pas du bateau ? Doit-on considérer qu'il refuse d'éveillerson esprit à la connaissance rationnelle ? Doit-on passer de l'obscurité à la lumière à tout prix ? Qui est vraiment dans la lumière ? Moi qui croit être dans la lumière, suis-je certain que cet état que je connais est bien celui de la connaissance ?

La pièce Novecento a bouleversé mes certitudes parce qu'en écoutant l'histoire de ce personnage extraordinaire, je me suis demandé où se trouve lacaverne et où se trouve le monde réel ? Qui cherche à en sortir ? Au moment où Novecento marche sur la passerelle est-il en train de passer de l'ombre à la lumière ou de la lumière à l'ombre ? Quel est l'intérêt de la connaissance ? Accéder à la connaissance pour prendre le pouvoir et la garder pour soi ? Accéder à la connaissance pour être en mesure de partager du bonheur ?


Au même titre que lemédiateur lors d'une médiation, le personnage de Novecento adopte une posture Extraordinaire.
Novecento a deux points communs avec le médiateur qu'il convient de présenter : 
- D'une part sa posture Extraordinaire n'existe qu'à un moment donné, dans un espace donné ; 
- D'autre part, sa posture Extraordinaire lui donne le pouvoir de s'émanciper de toutes les contraintes du monde.

"Mais quoi,...
tracking img