Ntic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui de plus en plus d’entreprises se tournent vers les « activités offshoring ».
Au Maroc, l’offshoring est, en fait, considéré comme l’un des secteurs prioritaires à fort potentiel de développement. Bref, un véritable moteur de croissance. A ce stade, on doit sûrement nous poser la question : Concrètement que veux dire ce terme qu’on entend aujourd’hui partout et qu’on lit dans toute lapresse ?
Définition de l’offshoring
L’offshoring, phénomène naissant de la délocalisation de services, intervient lorsqu’une entreprise délocalise certaines de ses activités, qu’il s’agisse de services informatiques, de processus commerciaux ou encore de réseaux convergents, dans un autre pays. L’objectif est de bénéficier, soit d’un savoir-faire très pointu, soit d’une législation du travailplus avantageuse sur le plan fiscal ou salarial, ou les deux à la fois, ce qui est encore mieux.
L’offshoring il y’a quelques années : Destination Asie
L’époque où les multinationales préféraient délocaliser leurs activités dans des pays d’outre-mer comme la Chine ou encore l’Inde est bien révolue. Cette forme de délocalisation comprend, en effet, nombre de coûts cachés et d’obstacles. Lesentreprises, européennes notamment, la découvrent aujourd’hui. Elles sont déçues de découvrir que les avantages tirés d’une implantation dans de tels pays ne livrent pas les économies escomptées, et qu’elles doivent souvent se contenter de réductions minimes.
L’offshoring aujourd’hui : Destination Maroc
Géographiquement, le Maroc fait partie du « Peer Group », c’est-à-dire le groupe d’Etats formant la« ceinture de proche délocalisation » par rapport au marché européen. Les autres pays faisant partie de ce groupe sont les pays d’Europe de l’Est, ainsi que ceux dits « du Sud » (Turquie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Sénégal…). Et dans la foulée, la compétitivité du Royaume est indiscutable. Le Maroc possède, en effet, une main-d’œuvre qualifiée et abordable, des infrastructures detélécommunication suffisantes et un climat d’affaires favorable. D’autres atouts du Maroc, en terme de compétitivité, ont trait à sa proximité logistique des Etats-Unis et de l’Union européenne, son accès aux marchés arabes et africains, ainsi qu’à certaines de ses ressources naturelles. L’offshoring représente donc un espoir réel pour le Maroc. Créatrice de valeur, cette solution l’est autant pour le paysd’accueil, que pour l’« entreprise offshore » elle-même.
Les activités offshorables au Maroc
Au Maroc, et après son incursion en matière de call-centers, on s’attend à l’émergence d’autres « activités offshorables » ciblées, telles que les services d’assistance Internet, les services financiers, les hautes technologies, le développement de logiciels… En effet, des pronostics et indicateurs positifsplaident en faveur du Maroc en tant que « destination offshore » de plus en plus prisée dans les années à venir Le Maroc cherche à avoir une place de premier choix dans le club des pays où les « activités offshoring » sont appelées à réussir. Et il faut dire qu’il possède l’ensemble des atouts pour gagner ce pari. Le Maroc est d’ores et déjà considéré comme une plate-forme idéale pour les centresd’appels, activité « offshoring » par excellence.
Où accéder à la formation aux métiers de l’offshoring ?
Le Complexe de formation aux métiers de l’offshoring et des technologies de l’information est l’un des centres dédié à la formation, à l’ingénierie et au développement des compétences dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et des métiers requis parl’émergence de l’offshoring. Ce complexe a une capacité d’accueil de 3.000 étudiants, dont 700 sont déjà en formation. Il compte trois pôles : les NTIC, l’offshoring et le développement des compétences et de formation continue.
Quelle formation peux-tu avoir ?
Le pôle Offshoring offre des formations qualifiantes sur des métiers émergents avec l’objectif de requalifier et de perfectionner...
tracking img